Hetsika hanoherana ny asan-jiolahy – Toamasina: nilaza tsy hitsitsy amin’ny mpanao ratsy ny zandary

News - Hetsika hanoherana ny asan-jiolahy – Toamasina: nilaza tsy hitsitsy amin’ny mpanao ratsy ny zandary

News - Hetsika hanoherana ny asan-jiolahy – Toamasina: nilaza tsy hitsitsy amin’ny mpanao ratsy ny zandary

Manoloana ny firongatry ny  tsy fandriampahalemana ao Toamasina, hanao hetsika lehibe ho fanoherana ny asan-jiolahy ny zandary. Handrakotra ny faritra maro izy ireo, ary nilaza tsy hitsitsy amin’ireo mihevitra mbola hanohy ny asa ratsiny.

“Tsy azo ekena intsony ny zava-misy ka hiakatra eto an-dAenivohitry ny faritra Atsinanana indray ny zandary hanao hetsika hanoherana ny asan-jiolahy. Horakofanay zandary ny renivohitr’i Toamasina manomboka anio (omaly io) ary tsy hitsitsy amin’izay mihevitra ny hanohy ny asa ratsiny ny zandary”, hoy ny kaomandin’ny vondron-tobim-pileovan’ny zandarimaria Atsinanana (tamin’ny fiteny hentitra), ny Kly Ranaivoarison Théodule, omaly nandritra ny valandresaka ho an’ny mpanao gazety, manoloana ny firongatry ny tsy fandriampahalemana ao Toamasina. Niangavy fiaraha-miasa manokana amin’ireo sefom-pokontany sy izay manana loharanom-baovao eny anivon’ny fiarahamonina hiara-hiasa  amin’ny zandary ity manamboninahitra ambony ity satria araka ny nambarany, “mipetraka eny anivontsika eny ihany ny jiolahy ary eo anelanelan’ny amin’ny 11 ora alina ka hatramin’ny 3 ora maraina ny fotoana fanafihan’ny jiolahy”s.

Miakatra ny tahan’ny tsy fandriampahalemana…

Miaiky ny rehetra fa niakatra izaitsizy ny tahan’ny tsy fandriampahalemana ao an-drenivohitr’i Toamasina raha efa nilamindamina kosa ny manodidina an’i Toamasina II izay nosahanin’ny zandary noho ny fizarana faritra nisy teo amin’ny samy mpitandro filaminana. Efa novatsin’ny fitondrana foibe fiara tsy mataho-dalana ny zandary ka hampiasaina amin’ny fiarovana ny vahoaka sy ny fananany izany, araka ny fanazavan’ny Kly Ranaivoarison Théodule hatrany. Niantso ireo sefom-pokontany rehetra hiaraka hametraka paikady entina hikarohana sy hisamborana ireo jiolahy ny Kly Ranaivoarison Théodule, ny alatsinainy 29 jolay 2019 ho avy izao. Tsy ireo sefom-pokontany ihany no antsoiny fa na izay olona tsara sitrapo vonona ny hiara-hiasa amin’ny zandary, raisina hiaraka hihaona hametraka drafitra matipaika hiadiana amin’ity tsy fandriampahalemana miseholany ao Toamasina ity.

Sajo sy Jean Claude

Article tiré de Newsmada

L’article Hetsika hanoherana ny asan-jiolahy – Toamasina: nilaza tsy hitsitsy amin’ny mpanao ratsy ny zandary a été récupéré chez Newsmada.

Nivoaka tamin'ny : 27/07/2019

Zarao

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Vakio ihany koa

News - News Mada

  Cnaps: « Tagnamaro » andiany faharoa

 Tontosa teny amin’ny foiben’ny Tahirim-pirenena misahana ny fiahiana sosialy (Cnaps) eny Ampefiloha ny hetsika « Tagnamaro » andiany faharoa, fanao isaky ny asabotsy fahatelon’ny volana jolay teo. Fotoana nanatanterahana ny politikan’ny fanjakana foibe, sady nanamafisana ny firaisankinan’ny mpiasa rehetra. Resy lahatra ary miombon-kevitra amin’ny hanatanterahana ny « Tagnamaro » ny Cnaps, amin’ny fandraisana andraikitra an-tsitrapo amin’ny maha olom-pirenena, hanehoana ny herimpo hitondra fiovana tsara amin’ny tontolo manodidina.Nodiovina ny tao anatiny, ny ivelany ary ny manodidina ny toeram-piasana.Nilaza ny talen’ny fitantanana ny maha olona ao amin’ny Cnaps, Raobijaona Bruno, fa “porofo fa manaraka ny toromariky ny fanjakana ny Tahirim-pirenena ary efa fanindroany ity fiaraha-mientana ity”.Njaka A.L’article   Cnaps: « Tagnamaro » andiany faharoa a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Asa mamoafady amin’ny zaza tsy ampy taona: teratany vahiny 16 sy malagasy hanaovana fanadihadiana

Mirongatra tao anatin’ny fotoana vitsy ny fitarainana mahakasika ny herisetra nofo atao amin’ny zaza tsy ampy taona. Voarohirohy ao anatin’izany ny teratany vahiny miisa 16 sy teratany malagasy tamin’ny tranga tao Toliara, herinandro vitsy lasa izay. Araka ny fanadihadiana, alain’ireo teratany malagasy ireo zaza tsy manan-kialofana sy tsy misy mpiahy eny an-dalambe rehefa avy tambazany. Hoentiny any amina toerana mitokana ary efa misy ny fifanarahana ara-potoana amin’ireo teratany vahiny. « Misy amin’ireo teratany vahiny ny mitady ireo ankizivavikely virijiny eo anelanelan’ny 7 sy 8 taona. Hoentiny amin’ny hotely ireo ary vidiany amin’ny vola 25 000Ar », hoy ny fanazavan-dRasolojaona Haingo, filohan’ny vovonana mpiaro ny zaza. Nambarany fa vehivavy malagasy iray ny mpitondra ireo ankizy any amin’ny hotely. Omen’ilay lehilahy malagasy iray zava-mahadomelina ireo zaza mialoha ny anomezana azy amin’ireo teratany vahiny. Taorian’ny fitarainana voaray, nidina ifotony ny Polisim-pirenena. Voasambotra tamin’izany ny lehilahy teratany malagasy iray. Hita ihany koa ny zazavavikely miisa telo mbola tsy ampy taona saika hampihaonina amin’ireo mpitady azy. Taorian’ny fampanoavana ny talata sy alarobia teo, nisy amin’ireo voarohirohy ny nampidirina vonjimaika am-ponja. Mbola mitohy kosa ny fikarohana ireo nahavanon-doza. Henintsoa Hani L’article Asa mamoafady amin’ny zaza tsy ampy taona: teratany vahiny 16 sy malagasy hanaovana fanadihadiana a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Antenimierampirenena: vao mainka hihamafy ny tsy fahazoana manenjika ireo depiote

Vao mainka ho sarotra enjehina ny depiote ary hahazo laka hatrany ny tsimatimanota ? Tafapetraka sy voafidy, omaly, ny filohan’ny vaomiera eo anivon’ny Antenimierampirenena, hanadihady ny amin’ny tsy tokony hanenjehana sy hanasaziana ny depiote.Mazava ny antom-pijoroan’ity vaomiera ity ary samy resy lahatra ny amin’izany ny ankamaroan’ireo depiote nivory tamin’ny alalan’ny “visioconférence”. Fanohizana sy fanamafisana ny asa nataon’ny teo aloha ny ambentin-tenin’ireo solombavambahoaka tamin’izany. Tafiditra ao anatin’izany sady niadian’izy ireo fo mafy ny tsy hampidirina am-ponja avy hatrany ny depiote, ankoatra ny efa voalazan’ny lalàmpanorenana fa tsy azo enjehina anatin’ny  fotoam-pivoriana raha tsy tratra am-bodiomby na koa raha tsy heloka bevava.Handrahonana ny depiote mpanohitraHandalo amin’io vaomiera io ary hodinihin’izy ireo ny hampiatoana ny fitorian’ny olona ny depiote iray. Hofakafakain’izy ireo izany na mitombina na tsia.Etsy an-daniny anefa, mety ahazoan’ireo maro anisa manenjika na koa handrahonana ireo depiote mpanohitra koa izany vaomiera izany, manoloana ny fanehoan-keviny sy ny fitsikeran’izy ireo ny fitondrana.Midika izany fa ahitana  tahotra ny fitsarana noho ny tsy fahamarinana mety ataony na koa mety ho fanararaotam-pahefany ireto olom-boafidy ireto.Ny “Raharaha momba ny depiote i Leva”Tranga efa niseho izany, tamin’ny nanavotana na koa niarovan’izy ireo hatramin’ny farany tamin’ny alalan’io vaomiera io ny depiote teo aloha voafidy tany Mahabo, i Leva na efa mazava aza ny didim-pitsarana.Nosaronana tamin’ny alalan’ny fanehoan-kevitra nataon’izy ireo sady fiarovan-tena amin’ny antom-pijoroan’ilay vaomiera ny filazana fa enjehin’ny olom-boatendry sasany izy ireo. Anisan’izany ny governora manao tsinontsinona azy ireo na koa ny mpanatanteraka…  Hararaotina hialokalofana izany na mety mitombina aza ? Na izany aza, nanambara ny depiote Voninahitsy Jean Eugene fa tokony hitandrina ihany ireo solombavambahoaka ary tsy hanao fahadisona. “Aoka hanana fahasahiana hiteny ny fahamarinana”, hoy izy.Ady amin’ny tsimatimanotaAraka izany, tokony hanazava antsipiriany amin’ny vahoaka nifidy azy ny momba ity vaomiera ity sy ny vaomiera hafa, indrindra ny misahana ireo raharaha fanenjehena ireo mpitondra ambony ny depiote. Ady amin’ny tsimatimanota rehetra rahateo no atrehina…Tsiahivina fa nofidin’ireo solombavambahoaka miisa 55 amin’ireo 57 ho filohan’io vaomiera io ny depiote voafidy tany Sakaraha, Razakandrainy Dominique. Kandidà tokana avy amin’ny IRD ny tenany ary nisolo ny toeran’ny depiote Rakotomalala Lucien, nodimandry tamin’ny taon-dasa.Synèse R.L’article Antenimierampirenena: vao mainka hihamafy ny tsy fahazoana manenjika ireo depiote a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Minisitry ny Fitsarana: « Tsy handeferena ireo mpitsara manao kolikoly”

Mba tsy ho resabe ? Mbola nanamafy hatrany ny eo anivon’ny minisiteran’ny Fitsarana fa ho hentitra amin’ireo mpitsara, mihoa-pefy amin’ny fanatanterahana ny asany.“Tsy handefitra manoloana ireo mpitsara zatra ny lalan-dririnina amin’ny fanaovana kolikoly ny minisitera. Ampirisihina ireo manana porofo mbahitondra fitorohana sy fitoriana eny anivon’ny sampana misahana izany”, hoy ny minisitry ny Fitsarana, Andriamahefarivo Johnny, ny alatsinainy teo tao Toamasina. Nohitsiny fa efa eo am-pelatanan’ny minisitera ny raharaha, anisan’ny maha be resaka ao an-toerana, momba ny ady tany ahenoana mpitsara ao anatin’izany.Tsiahivina fa notanterahina tamin’io fotoana io, tao amin’ny oniversiten’ i Barikadimy ny fihaonana teo amin’ny minisitry ny Fitsarana  sy ny departemantan’ny ” Faculté de Droit, des Sciences Economiques, de Gestion, et de Mathematique Informatique et Applications- DEGMIA”. Nivoitra tamin’izany ny fametrahana fiaraha-miasaamin’ny tokony hanampiana na koa hiarahana mikaroka mpampianatra hisahana ny sampam-piofanana eo anivon’ny “Masters II” ho an’ny fampiofanana lalàna. Eo koa ny momba ny fianarana asa ho an’ ireo mpianatra lalana.Mpitsara hampita traikefa amin’ireo tanoraHisy rahateo ny famoahana andiana mpianatra amin’izany sampam-piofanana lalana izany ka nangatahana ny mba ho “Ray mpiahy”, ny minisitra amin’ity andiany ity. “ Anisan’ny veliranon’ny filoham-pirenena ny fanatsarana ny fampianarana ambony sy fananana tanora ho tsara taiza sy hanana fahaizana ho fitaratry ny firenena”, hoy ny minisitra. Nanteriny fa mety hisy fiantsoana ireo mpitsara efa misotro ronono, terem-panahy hampita ny traikefany ho an’ireo tanora eo anivon’ny oniversite. Tsiahivina fa miavaka amin’ny departemanta rehetra misy eo anivon’ny oniversiten’ i Barikadimy ny Degmia, tarihin’ny sojabeny, tanora amin’ ireo soja be rehetra. Mihazakazaka eo amin’ny fampiroboroboana ny fampianarana sy ny fampiofanana eo anivon’ny departemanta tantaniny. Eo koa ny ezaka ho fampandrosoana sy fampiakarana hatrany ny lentan’ny fampianarana eo anivon’ny anjerimanotolo.Sajo sy Synèse R. L’article Minisitry ny Fitsarana: « Tsy handeferena ireo mpitsara manao kolikoly” a été récupéré chez Newsmada.

News - Ao Raha

Fe-potoam-piasan’ny HCC

Nivoaka, tamin’ny 4 marsa 2021, ny didim-panjakana mamaritra ny fiafaran’ny fe-potoam-piasan’ireo mpikambana ao amin’ny Fitsarana Avo momba ny Lalàmpanorenana (HCC), araka ny fampitambaovaon’ny sampanasa misahana ny seraseran’ny Fiadidiana ny Repoblika, omaly. Amin’ ny 12 marsa 2021, mahafeno fito taona katroka ny fanendrena ofisialy azy ireo, no tena daty manapitra an’io fe-potoam-piasana io. L’article Fe-potoam-piasan’ny HCC est apparu en premier sur AoRaha.

News - News Mada

Sarona ireo roa lahy nahavanon-doza: maty voafira famaky ilay raim-pianakaviana

Tra–tehaky ny polisy avy ao Betroka, ny alakamisy teo, ireo roa lahy, nahafaty raim-pianakaviana iray, ny alin’ny alarobia teo. Isan’ireo jiolahy ikoizana ireto voasambotra. Ny iray amin’izy ireo, efa nigadra sy nahavita sazy tao amin’ny fonjan’Antanimanga. Ny iray namany kosa, mbola nikasa hamaky tranon’olona hafa ny harivan’ny nahatrarana azy io. Araka izany, tsy tanteraka ny teti-dratsin’ireo jiolahy efa voaomana tao anaty trano fisotroana ao amin’ny fokontany Anjado. Aorian’ny famotorana ireo olon-dratsy, atolotra ny fampanoavana ny raharaha.Tsiahivina fa nitrangana vaky trano tao an-toerana, ny alin’ny alarobia 3 desambra lasa teo. “Nanohitra ireo jiolahy ny raim-pianakaviana ka namoy ny ainy taorian’ny fira famaky nahazo azy”, hoy ny fanazavan’ny loharanom-baovao iray. Taorian’izay, nisokatra ny famotorana ny tranga. Nisy ny angom-baovao voarain’ny mpitandro filaminana ka nahatrarana ny iray amin’ireo jiolahy. Ity farany kosa, nanondro ny namany mpiray tsikombakomba aminy. Henintsoa HaniL’article Sarona ireo roa lahy nahavanon-doza: maty voafira famaky ilay raim-pianakaviana a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Razanamalala Hanitra Soa Olga: « Tsy mijanona ny Spaoro na efa manan-janaka aza”

Vehivavy tia fikirizana eo amin’ny fanatanjahantena Razanamalala Olga, antsoina amin’ny anarana hoe Olga, atleta mbola tena tanora eo amin’ny taranja atletisma, saingy efa tena manana ny maha izy raha ny fandresena sy ny medaly volamena azony no isaina. Manan-janaka lahikely, vao 7 taona monja i Olga, Lahiandroy no anaran’io zanany io. Nambarany fa tsy sakana ho azy velively tsy hanao fanatanjahantena ny fananany io zaza io. “Tsy mijanona ny Spaoro na efa manan-janaka aza”, hoy ny nambarany ary afaka miaraka tsara ny fanatanjahantena sy ny asa amin’ny maha renim-pianakaviana. Isan’ny hahazoan-dRazanamalala Olga fahombiazana hatrany, io toe-tsainy io, miampy ny fikirizana izay tena tsy misaraka aminy velively rehefa miatrika fifaninana goavana izy.Tia baolina kitra ihany koa i OlgaAnkoatra ny taranja atletisma, fanatanjahantena ankafizin’i Olga ihany koa ny baolina kitra. Fanatanjahantena samy hafa tanteraka ireo, saingy rehefa hahafahana mikolo ny vatana dia ankafiziny hatrany, araka ny nambarany. Hafatra nomeny ireo tanora mitovy aminy, indrindra, ny tokony hanomezan-danja ny spaoro satria tombony maro no hita ao anatiny. Mi.Raz Ny lalana nodiavin’i Olga (Atletisma)2004: Medaly volamena 3- 400 m(CJSOI Seychelles)2005 : Nandray anjara tamin’ny fiadiana ny tompondaka erantany tany Maraoka2005: Nandray anjara tamin’ny fiadiana ny tompondaka erantany Seniors tany Korea Atsimo2007: Medaly volamena 3- 400 m (JIOI Seychelles)2007-2018: Tompondaka nasionaly – 400 m sy 400 m mihoa-pefy2009: Nanao famaranana tamin’ny fiadiana ny tompondakan’i Afrika tany Kenya2011: Nanao famaranana tamin’ny fiadiana ny tompondakan’i Afrika tany Mozambika2011: Nandray anjara tamin’ny Meeting de Nancy2011: Nandray anjara tamin’ny Meeting de la Réunion2015 : Medaly volamena 2  sy alimo 1 (JIOI La Réunion)2015 : Nanao famaranana tamin’ny Lalao afrikana tany Kongo2019: Medaly volamena 2 sy volafotsy 1 (JIOI Maorisy) L’article Razanamalala Hanitra Soa Olga: « Tsy mijanona ny Spaoro na efa manan-janaka aza” a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Efa matipaika ny lamina nofaritan’ny any Vatikana: handray ny FFKM sy ny avy amin’ny silamo ny papa François

Feno tanteraka ny fandaharam-potoana ary efa mipetrapetraka avokoa. Voarindra sy voalamina ny fitsidihan’ny papa François eto amintsika, araka ny nandaharan’ny any Vatikana sy ny fitondram-panjakana eto an-toerana izany. Eo ny maha filohan’ny eglizy katolika maneran-tany azy fa eo koa ny maha filoham-panjakana ny ray masina.Notanterahina tetsy amin’ny trano fonenan’ny Nonce apostolique etsy Ivandry, omaly, ny fampahafantarana amin’ny antsipiriany ny fivahinian’ny papa François eto Madagasikara. Nitarika izany ny solontenan’i Vatikana eto amintsika, ny Mgr Paolo Rooco G ny ny Mgr Raharilamboniaina Fabien. Anisan’ny misongadina amin’izany fitsidihana ataony eto Madagasikara izany ny ho fihaonany amin’ireo filohan’ny FFKM efatra mirahalahy eny amin’ny katedraly Andohalo, ny asabotsy 7 septambra.Hampitan’ny eveka ny fahitany ny fiainam-pirenena sy ny politika…Hisy koa ny fifampiresahany amin’ny Fivondronamben’ny eveka (Fem). Tombanana fa ho voaresaka ny fiainam-pirenena sy ny politika. Ankoatra izany, hitohy amin’ny fihaonany amin’ireo lehibe mpitarika ny finoana silamo miisa telo izany, ny alahady 8 septambra hatao eny Mahatazana, akaikin’ny toby Akamasoa ny tolakandro. Hoentina am-bavaka amin’izany koa ireo mpamaky vato eny an-toerana sy ny mpiasa maneran-tany. Hitohy amin’ny fihaonana amin’ireo pretra, ny relijiozy, ny anaty fiainana voatokana, ny seminarista ao amin’ny kolejy Saint Michel, Amparibe, izany. Handray manokana ny fikambanan’ny Zezoita ny tenany avy eo. Tsiahivina fa hivahiny atsy Nosy Maorisy ny papa François ny alatsinainy 9 septambra ary hiverina ny hariva ihany eny Ivandry. Handao an’i Madagasikara kosa ny tenany ny talata 10 septambra.Synèse R. Fandaharam-potoana :Zoma 6 septambra 2019 amin’ny 4 ora 30 mn, fahatongavan’ny papa François avy nandalo tatsy Mozambika ary mihazo ny eny amin’ny Nonciature eny Ivandry amin’ny alalan’ny fiara « Papamobile ». Horaisin’ny filoham-pirenena eny Iavoloha, ny asabotsy amin’ny 9 ora 30 mn. Mitohy ao amin’ny Ceremony Building izany, hihaonany amin’ny masoivoho vahiny sy ny fiarahamonim-pirenena. Mihazo ny Karmela Ampasinimalo ny tenany avy eo ary mihaona sy miara-mivavaka amin’ireo relijiozy mpitoka-monina. Mihaona amin’ny eveka ao amin’ny katedraly Andohalo sy ny FFKM ny tolakandro. Mitsidika ny lasapela misy ny fasan-dRasoamanarivo Victoire  avy eo. Hihaona amin’ny tanora eny amin’ny kianja Soamandrakizay ary hisy ny fanankinana ny tanora amin’ny fahasoavan’i masina Maria. Ny alahady indray kosa, sorona masina eny Soamandrakizay, arahin’ny anjelisy. Mihazo ny toby Akamasoa ny tolakandro ary hihaona amin’ireo tanora sy ankizy eny an-toerana. Eo koa ny fifandraisan-tanana amin’ny mpitari-pivavahana silamo sy ny vavaka ho an’ireo mpamaky vato…Mandray ny pretra, ny relijiozy ary ny seminarista ao amin’ny kolejy Saint Michel-Amparibe, aorian’izany. Mihazo ny any Maorisy ny ampitso alatsinainy.   L’article Efa matipaika ny lamina nofaritan’ny any Vatikana: handray ny FFKM sy ny avy amin’ny silamo ny papa François a été récupéré chez Newsmada.

News - Ao Raha

Pilo kely #4673 aroson’i Mamy Be

L’article Pilo kely #4673 aroson’i Mamy Be est apparu en premier sur AoRaha.

News - News Mada

Mba hitondra fivoarana!

Saika ahitana fanamboaran-dalana avokoa amin’izao fotoana izao, manerana an’Antananarivo, fanamboarana hisorohana zavatra maro, toy ny fitohanan’ny fiarakodia sy ny lozam-pifamoivoizana isan-karazany. Manana tanjona ny hampivoatra sy hampandroso ny fitondrana matoa manao izany ezaka izany, antenaina fa tena ho fivoarana marina tokoa fa tsy vao mainka hampitombo ny olana andavanandron’ny Malagasy. Fiainana isan’andro ary efa tsy mahataitra ny fitohanan’ny fiarakodia eto an-dRenivohitra, indrindra ao anatin’izao fotoan’ny fanamboaran-dalana etsy sy eroa izao, fanamboarana hamahana io olana lavareny iainana io.Etsy ankilany, mitombo isan’andro ihany koa ny lozam-pifamoivoizana ateraky ny faharatsian’ny lalana sy ny fisetrasetran’ireo mpitondra moto. Hisorohana izany rehetra izany io fanamboaran-dalana io. Tokony hisy, araka izany, ny fahaizana milefitra ho an’ny mpampiasa ireny lalana hahitana fanamboarana ireny satria hitondra fivoarana ny anton’izany fa tsy inona tsy akory!Tranga iray hita amin’ny andavanandrom-piainan’ny Malagasy ihany koa amin’izao ny mahakasika ny fitaterana amin’ny sarety sy posy eto an-dRenivohitra. Mifampiankina betsaka amin’io fanamboaran-dalana io ihany koa izany satria toa vao mainka mampitombo ilay fitohanan’ny fiara. Efa notaterina teto, miverina mahazo laka indray ny fitaterana amin’ny sarety sy posy eto an-dRenivohitra. Tsy ilay asa akory sanatria no ratsy fa ny fidiran’izy ireny amin’ny ora voaràra no nahatonga resabe, indrindra ho an’ireo mpampiasa ny arabe eto an-dRenivohitra, izay saika mimenomenona amin’ny afitsony. Efa nisy anefa ny lalàna napetraka izay tsy voahaja hatrany. Hita ary tsapa hatrany fa mandalo fotsiny ihany ny fametrahana lalàna eto amintsika, ary saika hita taratra amin’ny sehatra rehetra mihitsy izany tsy fanarahan-dalàna izany. Matoa anefa apetraka ny lalàna, mba hitondra fampivoarana sy tsy hahatonga ny gaboraraka ka samy hanao izay saim-pantany ny rehetra. Mila manova toe-tsaina raha te hivoatra ary tokony hotohanan’ny vahoaka ny ezaky ny fitondrana hita fa hitondra fivoarana! Mi.RazL’article Mba hitondra fivoarana! a été récupéré chez Newsmada.

Malaza androany

Petites annonces by e-tady.mg

Emploi et services Asa ho anao
25/09/2021

Asa en ligne izy ity!mety ho an'ny olondrehetra tsy ankanavaka Midira amin'ity lien ity:https://GramFree.cc/?r=16900404 dia manaova souscription ia avy eo afaka miasa avy hatrany IanaoMazotoa ary manamboatra vola eCliquez sur le lien pour en connaître plus sur "Emploi et services Asa ho anao".

Emploi et services Recrutement Rédacteurs (trices) locaux
28/09/2021

Nasnie est une société de rédaction web à taille humaine. Dans le cadre de notre évolution, nous recherchons activement des nouveaux talents pour rejoindre notre équipe de rédacteurs.Vous êtes la personne qu’il nous faut si :- Vous aimez rédiger en français.- Vous êtes sérieux dans votre travail- Travailler en équipe a toujours été l’une de vos qualités.- Vous avez le gout du partage.- Vous savez garder l’originalité de votre plume tout en respectant les consignes de rédaction qui vous sont transmis.- Les fautes d’orthographe et de grammaire sont vos bêtes noires.Votre mission consistera à rédiger des textes sur des sujets variés.Le travail que nous vous proposons est en CDI après une période d’essai. Vous travaillerez dans un cadre convivial et agréable. Nous vous offrons un poste stable avec une rémunération attractive.Envoyez un CV + LM sur recrutement.nasnie@outlook.com pour postuler.Seules les candidatures retenues feront l’objet d’une convocation pour entretien et test dans nos locaux.Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "Emploi et services Recrutement Rédacteurs (trices) locaux".

Emploi et services une ASSISTANTE COMMERCIALE ET OPERATIONNELLE
28/09/2021

Nous recrutons une ASSISTANTE COMMERCIALE ET OPERATIONNELLEProfil :-  FEMME de plus de 25 ans avec expériences confirmées en Attachée de Direction à orientation commerciale-  Titulaire d’un diplôme Bacc + 3 minimum en Gestion-  Parfaite maîtrise du français ; l'anglais serait un grand atout-  Parfaite maîtrise des outils informatiques & bureautiques, notamment Word Excel ERP et outils digitaux-  Motivée, polyvalente, dynamique, rigoureuse, organisée, réactive, intègre et autonomeMissions :-  Assistanat de Direction, lié notamment au Commercial et à l'approvisionnement-  Relations, contacts et suivis clients & fournisseurs-  Proposition d’offres commerciales adaptées aux besoins des clients-  Réalisation de reportings commerciaux et autresEnvoyez CV + photo + lettre de motivation et prétentions salariales à rhrecrutement0620@gmail.com en précisant comme objet du mail : "Candidature au poste d'ASSISTANTE COMMERCIALE ET OPERATIONNELLE »Merci de s’abstenir si vous ne répondez pas aux critères.Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "Emploi et services une ASSISTANTE COMMERCIALE ET OPERATIONNELLE".

A vendre Terrain à vendre Talatavolonondry Antananarivo
27/09/2021

VASTE TERRAIN A VENDRE  Idéal pour grand projet, terrain plat de plus de 8HA  Lieu : Talatavolonondry à 1km d'Avaratsena RN3 Titré/Borné Accès poids lourd A proximité immédiate du réseau Jirama (eau et électricité) Prix : 15.000Ar/m2Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre Terrain à vendre Talatavolonondry Antananarivo".

A vendre Conteneur maritime  20 et 40 pieds (6m) 1er voyage- Stockage
23/09/2021

FGS LOGISTICS LTD  vous propose, des conteneurs maritimes 20 pieds (20') 1ER voyage (Longueur 6 m x largeur 2.40 m x hauteur 2.60 m soit 14M2 / 33M3) au tarif de 2050€ HT :     -Conteneur état comme neuf ( premier voyage)     -Etanche à l’air et à l’eau     -Couleur Gris RAL 7015     -Visite et choix sur site possible     -Pour l’export, certificat d’agréage (validité 6 mois) offert sur demande     -Serrure sécurisée d’origine (cadenas possible en option)    - Plancher bois     - Poids à vide 2200 kg    - Possibilité de le repeindre au RAL de votre choix : prix sur demande    Vente aux professionnels et particuliers     Espace de stockage idéal pour chantier, local technique, archivage, garage, garde meuble, BTP, évènement, industrie automobile, grande distribution, artisan, association, collectivité, ect….    LIVRAISON SOUS 72H : Nous assurons la livraison/transport du conteneur avec dépose par camion-grue sur Nimes et sa périphérie, dans tout le département du Gard mais aussi dans toute la région Occitanie.    Les frais de livraison sont en suppléments , n'hésitez pas à nous contacter pour avoir un devis sur mesure.    Devis gratuit : notre équipe de technico-commerciaux  est à votre écoute pour répondre à toutes vos questions    Nous vous proposons également diverses offres de container standard du 6’ au 40’ neuf ou d'occasion, partout en France à la vente et à la location. Disponibilité sur certains container spécifiques (frigo, 20’ open side…) .    E-mail:  fgslogisticsltd@gmail.com     FGS LOGISTICS LTD  Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre Conteneur maritime  20 et 40 pieds (6m) 1er voyage- Stockage".

A vendre Apprendre le Mandarin
27/09/2021

Vous souhaitez apprendre le Mandarin? Achetez notre livre 📔« CHINOIS ACCÉLÉRÉ vol. 1 »  📚SUPPORT DE COURS DE MANDARIN  🎓OBJECTIF : Niveau débutant HSK1 à HSK3 Pour particuliers, associations, établissements scolaires, instituts de langue Quantité à la demande Prix unitaire à 105 000 Ariary Paiement par Mvola 📋Commandez en MP dès maintenant ! https://www.facebook.com/Chinois.Accelere 📱Ou appelez le 034 82 690 01 🚨PROMOTION jusqu’au 15 Octobre 2021 à 85 000 Ariary LIVRAISON partout à Madagascar Visitez notre page FB ou venez directement en boutique chez YANTSOU COMPUTER 📌 Sis à l'Immeuble LAM SECK, Ampasambazaha, Fianarantsoa 📱034 61 256 21 🕗 Ouvert du Lundi au Samedi de 08H00 à 17H00Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre Apprendre le Mandarin".

A vendre WHATSAPP::+1 (205) 3191273 vape online uae
26/09/2021

Buy Vape Pens in UAEHere, you can Buy Vape Pens online in UAE  http://nebannaphamarcy.com/product/buy-vape-pens-online-in-uae/Nebanna pharmacy is the online vape shop of choice for countless customers and we’re on a mission to change the way you vape. We cater to vapers of all levels of expertise, from the beginners looking for their first kit to the advanced cloud chasers looking for high powered mods and the most complex of flavors. Buy Vape Pens online in UAE Our vape shop has an e-liquid or mod to fit every customer’s need. We are constantly bringing you the most innovative technology in the world of vaping. You’ll never be bored with the products offered at Nebanna pharmacy. We are committed to high standards, amazing customer service, and elevating your experience with our products all over UAE. Buy Vape Pens online in UAE we sale and deliver all types of vape pens in areas in: Oman , Muscat , Bahrain , Manama , Dubai , Abu Dhabi , Saudi Arabia , Riyadh , Kuwait , Hawalli , Qatar , Doha , Salalah , Muharraq , Dammam , Jeddah ,Mecca , Medina , Al Farwaniyah ,Al Rayyan , Umm Said. A vaporizer pen or simply vape pen is one of the most popular types of e-cigarette on the market. They range from the size of a standard cigarette to that of a large cigar and many have a smooth and streamlined appearance like a traditional cigarette. They are usually slim and lightweight in design and incorporate a small rechargeable battery for convenience. Vape pens also include a heating element and a tank, known as the clearomizer or atomizer. It’s in this tank you put your chosen e-liquids and for many vapers, moving onto a vape pen is their first chance to try the diverse range of different e-liquids  on the market. E-liquid kits are a great middle ground between disposable kits and more advanced mod kits, since they give you the opportunity to choose your e-liquid without being too complicated. Buy Vape Pens online in UAE WHATSAPP::+1 (205) 3191273 Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre WHATSAPP::+1 (205) 3191273 vape online uae".

A vendre PROPRIETE A VENDRE URGENT A LAZAINA ANOSY AVARATRA
21/09/2021

Lazaina Anosy Avaratra : Un terrain bâtis de 2660m2, bord de route, clôturé, titré et borné, comprenant:-          Villa à 2 étages : préau et garage pour 4 voitures en RDC, 1 living 3Chambres, une salle d’eau et WC, Suite parentales avec salle de bain, (les chambres sont de dimensions 4* 4) cuisine au 1er étage, 3chambres, grandes salle, bureau et terrasse au 2e étage.-          Villa basse aves 3chambres une suite parentale avec salle de bain, cuisine, 1 living, une salle d’eau et toilette.-          Dépendance gardien, 2chambres avec toilettes-          2 Maisonnettes-          3 Niches pour chien. E-mail : immo.jhn@gmail.comCliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre PROPRIETE A VENDRE URGENT A LAZAINA ANOSY AVARATRA".

A vendre Villa basse a vendre
21/09/2021

Villa basse situé a Anosizato Est 3 Chambre-cuisine- douche et WC interieur- eau et électricitéSuperficie terrain: 300 m2Cloturer-accessible moto Prix: 60 millions ariary légèrement a débattreContact: E-mail: immo.jhn@gmail.com Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre Villa basse a vendre".

A vendre A vendre villa a Mahamasina
21/09/2021

Villa basse situé au cité des jardin mahamasina comprenant:1 Grand living, 3 Chambre, Cuisine,Eau et Electricité, garageClôturer, titré et borné,bord de la routePrix: 6 milliards fmg a débattreContact: immo.jhn@gmail.comCliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre A vendre villa a Mahamasina".

A vendre Terrain a vendre Ivandry
21/09/2021

Terrain situé a Ivandry andrianalefy Superficie : 1000 m2Titré et BornéAccessiblePrix : 2 milliard fmg a débattrePour info supplementaire merci de nous contactez par le numero 0331112637.0346437019 😊Cliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A vendre Terrain a vendre Ivandry".

A louer Villa sécurisée
24/09/2021

En location annuelle à Mahajanga, Réf LMV 211/21 MB3, dans le quartier de Mangarivotra et à l’intérieur d’un lotissement résidentiel bénéficiant d’un environnement calme et paysagé, à 5mn du centre-ville, une maison non meublée en très bon état composée d’un salon climatisé prolongé par une cuisine américaine placardée ouvrant sur une véranda couverte de 30m2, de trois chambres dont une placardée et climatisée, d’une salle de bain avec lavabo, douche à l’italienne et WC. L’ensemble est situé sur un petit terrain clos permettant de garer un véhicule.Son loyer est fixé à l’équivalent en Ariary au taux actuel de la devise nationale de 335 euros, soit 1.500.000 Ariary, électricité et eau en sus, mais incluant les charges mensuelles de copropriété du lotissement (gardiennage, entretien de la voirie et des espaces verts communs). A la signature du bail, versement du premier loyer, d’une caution correspondant au même montant et des honoraires d’agence fixés à 75% du loyer.Pour tout renseignement et pour une visite, merci de prendre contact avec l’agence AIM, par téléphone au 032 97 156 68 et 032 68 576 41 ou par mail à contact@mahajanga-immobilier.comCliquez sur le lien pour en connaître plus sur "A louer Villa sécurisée".

Notsongaina

Tsimafana – belo Tsiribihina: nahitana basy sy bala tao an-tranon’ny ben’ny Tanàna
26/09/2021

 Tratra tao an-tranon’ny ben’ny Tanànan’i Tsimafana, distrikan’i Belo Tsiribihina, ny alarobia teo ny basim-borona miisa fito sy bala maromaro. Voarohirohy tamin’ny famonoana mpandraharaha iray ny olona akaiky ity ben’ny Tanàna ity, ny 8 Septambra teo. Io olona io indray avy eo no nilaza tamin’ny zandary ny fisian’ireo basy ao amin’ny tranon’ny ben’ny Tanànan’i Tsimafana, hoy ny fanazavan’ny loharanom-baovao iray. Nambarany tamin’izany fa voatifitry ny dahalo io mpandraharaha io ka lasa tamin’izany ny vola mitentina 20 tapitrisa Ar saika saika hividianana vokatra.Taorian’ny fikarohana nataon’ny mpitandro filaminana, voasambotra tamin’izany ny olona miisa dimy. Ka ireto farany indray no nanonona ny anaran’ny ben’ny Tanànan’i Tsimafana,izay ahina ho isan’ny mpiray tsikombakomba tamin’ny famonoana ilay mpandraharaha. Tratra tamin’ny fisavana ny tranony, araka izany, ireo basy voalaza etsy ambony.Henintsoa HaniL’article Tsimafana – belo Tsiribihina: nahitana basy sy bala tao an-tranon’ny ben’ny Tanàna a été récupéré chez Newsmada.

Mouvements de grève : Les Universités d’Antananarivo, Tuléar et Fianarantsoa sous tension
24/09/2021

Un représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a été pris à partie, en début de semaine, par le personnel de l’Université. Les universités sont de nouveau rattrapées par la grève. Le Ministère de l’Enseignement Supérieur aura fort à faire pour désamorcer les crises qui les minent. Encore une histoire de bourses d’études impayées et les étudiants de l’Université d’Antananarivo menacent de faire la grève. Des réunions ont eu lieu dans les locaux de l’Université d’Ankatso, mercredi dernier, desquelles ressortent une forte odeur de mouvement estudiantin qui peut avoir lieu dans les jours qui viennent. Les étudiants présents dans ce conclave ont déjà manifesté leur mécontentement après le « retard de paiement » de quelques mois de bourses. Ils réclament ainsi le paiement de leurs allocations d’études auprès du ministère responsable au risque de voir s’« amplifier leur revendication et qu’ils ne procèdent à une autre forme de manifestation ». La grève plane alors à Ankatso. Alors que celle qui a déjà miné le campus d’Andrianjato n’a pas encore été débloquée. Le personnel administratif et technique de l’Université de Fianarantsoa est en grève depuis la semaine dernière pour réclamer également leurs émoluments, notamment leurs indemnités de technicité. La revendication est sortie des frontières du campus pour mettre la ville entière sous tension. Le personnel de l’Université est descendu dans la rue, a brûlé les pneus et barricadé les routes. L’appareil administratif à Andrianjato est paralysé et les activités pédagogiques ont été suspendues. À Tuléar, l’Université traverse aussi une zone de turbulence avec la persistance de la grève du syndicat des enseignants chercheurs. Les membres du Seces à Toliara a annoncé en juillet dernier une « grève illimitée » qui s’est traduite par le « gel de toutes les activités pédagogiques : cours, examens, délivrance des notes et tenue des soutenances jusqu’à nouvel ordre ». Depuis cette date, la vie pédagogique n’a pas encore retrouvé son cours normal à Tuléar. Les syndicalistes pointent du doigt le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique par son « manque de volonté » à trouver des « solutions aux revendications » qui sont portées, en partie, sur le dédommagement de l’enseignant qui a vu sa demeure réduite en cendres, après un incendie survenu en juin dernier dans le cadre d’une grève des étudiants. Rija R.  L’article Mouvements de grève : Les Universités d’Antananarivo, Tuléar et Fianarantsoa sous tension a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Tarika Rheg: rahampitso  ny “Antsika ny rock”
26/09/2021

 Mitohy hatrany ny hetsika fankalazana ny faha 20 taonan’ny tarika Rheg… Hafana ny fihaonan’izy ireo amin’ny mpankafy azy, ny alahady tolakandro izao.Mby ao an-tsaina avy hatrany ny tarika Rheg vao maheno sy mahita ny hoe “ Antsika ny rock”… Mitohy hatrany ny fankalazana ny faharoapolo taonan’ny tarika Rheg, Manasongadina ny Rock Heavy Gasy, ho etsy amin’ny Kianja Maitso Analamahitsy, rahampitso alahady 26 septambra, manomboka amin’ny roa ora tolakandro. Maro ny zavakanto sy tsangambato nanamarika izay roapolo taona an-tsehatra izay, anisan’ny hira tena nahafantarana ny tarika Rheg ny “Raozy”, izay efa tany amin’ny taona 2000 tany ho any. Hovazoina ao daholo ireo hira nahafantarana ny tarika Rheg hatramin’izay sy ireo hira taty aoriana.Vao tsy ela akory izay ny namoahan’izy ireo ny hira “Victorious” sy “Voady”. Ao anatin’ny fampisehoana, hisy ny vokatra azon’ny rehetra sitrahina namboarin’ny tarika hanomezana fahafaham-po ny mpankafy mozika, araka ny nambaran’i Reg, mpitarika ny Rheg. Manana ny tambajotran-tserasera facebook Reg Rheg izy ireo ho an’izay te hifanerasera aminy. Mitohy ny lalana ho an’ny tarika Rheg amin’izao roapolo taona manaraka izao.Narilala    L’article Tarika Rheg: rahampitso  ny “Antsika ny rock” a été récupéré chez Newsmada.

Lutte contre l’insécurité : Les élus veulent miser en faveur de la prévention
28/09/2021

Le gouvernement s’est mobilisé pour sensibiliser l’administration en faveur de la lutte contre l’insécurité. Le niveau d’insécurité dans certaines zones rurales a alerté le gouvernement au point de mobiliser le locataire de Mahazoarivo qui a organisé la semaine dernière une descente, avec plusieurs ministres, dans la région Menabe. L’effectif des membres du gouvernement qui ont fait le déplacement dans ce cadre témoigne de l’importance accordée par l’exécutif à ce fléau qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines. Selon le service de presse de la primature, la réunion de travail tenue par la délégation gouvernementale à Morondava, le week-end dernier, a soulevé le cas particulier d’Antsalova. D’emblée, le chef du gouvernement a noté la nécessité de « renforcer la coopération entre les élus locaux, les autorités administratives ainsi que la communauté locale, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité ». Cette synergie des acteurs locaux, soutenue par les initiatives du gouvernement central, contribuera à faire reculer le taux d’insécurité surtout dans les zones rurales, ont laissé entendre les autorités. Intérêts politiques. La « discorde entre élus et certaines autorités administratives ou des responsables au niveau des collectivités territoriales décentralisées au niveau des régions, peut se concrétiser par une différence profonde d’appréciation des réalités locales, et des intérêts politiques divergents » et cela constitue, dans certaines mesures, selon Harson Raholijaona, député élu à Tsiroanomandidy, un obstacle dans la lutte contre l’insécurité surtout dans le milieu rural. Toutefois, d’autres mesures doivent être renforcées, selon cet élu, si on veut réellement lutter contre la recrudescence du banditisme rural. « Et la démarche sera multi acteurs, un travail de longue haleine, un long processus », selon Eléonore Johasy, députée de Vangaindrano. Répression. Le problème d’insécurité en zone rurale est d’abord d’ordre social, estime les élus. « La pauvreté est une des causes profondes de l’insécurité en milieu rural et il y a ceux qui veulent profiter de la situation de précarité qui y règne », a soutenu l’élue de Vangaindrano. Les « mesures sociales devraient alors intervenir », a, quant à lui, avancé Harson Raholijaona. Pour ce dernier, « la mise en place du dina qui mettra en valeur l’organisation sociale de base » figure, dans ce sens, dans le répertoire des solutions à la lutte contre l’insécurité rurale. « La répression n’est pas une solution pérenne mais il faut plutôt miser sur la prévention et s’y investir afin de pouvoir réduire le taux d’insécurité en milieu rural sur le long terme », poursuit-il. Armes. Les élus veulent alors miser sur la prévention afin de pouvoir apporter des solutions pérennes au fléau. Sur le plan administratif, il faut renforcer le contrôle de la circulation des armes à feu et la lutte devrait partir du fokontany, estime le député de Tsiroanomandidy. Dans cette optique, selon ce dernier, il s’avère nécessaire de procéder à l’élection des chefs de cette communauté de base. « Le fokontany constitue un élément-clé dans la lutte contre l’insécurité mais il faut lui accorder plus de marge de manœuvre, et de légitimité, dans la gestion locale de la sécurité car, par exemple, le chef de fokontany connaît les délinquants dans sa circonscription et pourrait être mobilisé dans ce sens ». Sur le plan économique, « il faut résoudre les problèmes d’accessibilité de plusieurs localités afin de pouvoir assurer la libre circulation des biens et des personnes » a, quant à elle, martelé Eléonore Johasy. « Après il faut également voir le déploiement des forces de sécurité » poursuit-elle. Rija R.  L’article Lutte contre l’insécurité : Les élus veulent miser en faveur de la prévention a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Kitra – Amboaran’ny Caf: hifandona amin’ny Interclube Angola  indray ny CFFA
22/09/2021

 Manohy ny lalany ny CFFA, taorian’ny nandavoany ny tompon’amboara Zambianina farany teo. Ny ekipa solontenan’i Angola indray no hifanandrina aminy amin’ny dingana manaraka.Mitohy ny tantara ho an’ny ekipan’ny CFFA Andoharanofotsy anatin’ny lalao fiadiana ny amboaran’ny kaonfederasiona afrikanina. Taorian’ny nandavony ny Kabwe avy any Zambia afakomaly, ny klioban’ny Grupo Desportivo Interclube avy ao Angola indray no hifanandrina amin’ny ekipan’i Titi Rasoanaivo amin’ny lalao manaraka.  Nandavo ny ekipan’ny Mafunzo Zanzibar tamin’ny isa 1 no ho 0 tany amin’ny lalao mandroso ary 3 no ho 0 teo amin’ny lalao miverina, nazava ny lalana ho an-dry zareo Angola. Manantombo amin’ny halavana oharina amin’ireo mpilalao malagasy, azon’ny CFFA Andoharanofotsy tsara ny mandavo ny Interclube amin’io lalaon’ny roa tonta io.Efa nifandona tamin’ny Tana FormationIty farany moa no hampiantrano voalohany ny lalao mandroso amin’io fiatrehana ny Interclube io. Marihina fa ny iray amin’ny 17 oktobra izao no fotoana hanatanterahana ny lalaon’ny roa tonta eto Antananarivo.Tsiahivina fa efa nifandona tamin’ny Tana Formation tamin’ny taona 2012 ity solontenan’i Angola ity ka resin’ny Malagasy 2 no ho 0 tetsy Mahamasina ary lavon’izy ireo 2 no ho 0 kosa ny solontenantsika tamin’ny lalao miverina. Niondrika tany amin’ny fandakana ny “tirs au but” ny Tana Fortmation tamin’izany.Tsiferana R.L’article Kitra – Amboaran’ny Caf: hifandona amin’ny Interclube Angola  indray ny CFFA a été récupéré chez Newsmada.

Usaid – Hay Tao: mitsangana any Morondava ny Akany Toro Zo
27/09/2021

  Tafajoro ao Morondava, faritra Menabe ny akany Toro Zo, izay tetikasa iarahana amin’ny USAID  Hay Tao, tanterahin’ny  Pact sy Alliance Voahary Gasy. Tanjona ny hanampy ny mponina any an-toerana hahafantatra tsaratsara kokoa ny lalàna mba hiarovany ny tenany sy ny tontolo iainana.Nanokatra izany tamin’ny fomba ofisialy ny mpiandraiki-draharaha amerikanina, i Amy Hyatt, ny asabotsy teo.  “Fotoana izao hanamafisana ny mangarahara sy hampiasana ireo loharanom- pahalalana azo avy amin’ity akany Toro Zo ity, hanatsarana ny fiainan’ny mpiara-monina sy hiarovana ny tontolo voajanahary sarobidy eto Menabe,” hoy izy.Tohanan’ny governemanta amerikanina ny Akany Toro Zo ary miasa ho tahirin-kevitra sy hanome torohevitra maimaim-poana mikasika ny lalàna ho an’ny mponina ao amin’ny faritra. Tanjona ny mba hisian’ny fanajana sy ny fampiharana ny lalàna sy fitsipika mifehy ny tontolo iainana.Marihina fa nandray anjara amin’ny fihaonambe any Morondava, maharitra telo andro iresahana momba ny fambolena ny mpiandraiki-draharaha amerikana, i Amy J. Hyatt.Ny tetikasa eo amin’ny sehatry ny tontolo iainana USAID Mikajy sy USAID Hay Tao no manampy amin’ny fikarakarana sy ny ara-bola ary miara-miasa amin’ny fanjakana.Tatiana AL’article Usaid – Hay Tao: mitsangana any Morondava ny Akany Toro Zo a été récupéré chez Newsmada.

MDN: nosokafana ny fianarana teny sinoa
28/09/2021

  Taorian’ny famerenana ny fiaraha-miasa eo amin’ny resaka fianarana teny vahiny nataon’ny minisiteran’ny Fiarovam-pirenena (MDN) sy ny Masoivoho sinoa, nosokafana tamin’ny fomba ofisialy, omaly, ny fianarana ny teny sinoa ho an’ireo miaramila sy sivily ary ny etamazaoro ny Tafika. Nanokatra izao fampianarana izao ny talen’ny serasera eo anivon’ny minisiteran’ny Fiarovam-pirenena, Rabearilaza Mamy sy ny tomponandraikitry ny fiarovan’ny masoivohon’i Sina eto Madagasikara, ny Kly Wang Tao miaraka amin’ireo tomponandraikitra ny fampianarana avy ao amin’ny Conficius, Zo Rasendra sy Rao Wenhua. Ao anatin’ny fanavaozan-drafitra eo anivon’ny Tafika Malagasy ny mahamatihanina ka anisan’izany ny fifehezana ny teny vahiny noho izy isan’ny antoka ho an’ny fiarovam-pirenena, araka ny teny filamatry ny ivontoeram-pampianarana ny teny vahiny eo anivon’ny minisitera hoe “Ny fifehezana ny teny, tosiky ny fiarovam-pirenena”. Nankasitra ny masoivohon’i Sina ny talen’ny serasera tamin’ny nanomezan’izy ireo maimaim-poana izao fampianarana izao.Jean ClaudeL’article MDN: nosokafana ny fianarana teny sinoa a été récupéré chez Newsmada.

BOKY NAVOAKAN’NY OIT SY NY RJSET: “Ho fisorohana ny asa an-tery”
22/09/2021

Tsy hisian’ny fanjavozavoana amin’ny fampitàna ny vaovao. Mitàna andraikitra lehibe  amin’ny fanairana ny tomponandraikitra isan-tsokajiny sy ny daholobe  momba ny famarinana olona, ny ambana mety hitranga momba ny fifindramonina, indrindra ny fifindramonina arak’asa ny mpanao gazety. “Ilaina ny fifehezana ireo voambolana fampiasa amin’izany mba tsy hisian’ny fanjavozavoana amin’ny fampitàna ny vaovao”, hoy ny Filohan’ny Holafitry ny mpanao gazety (OJM), Rakotonirina Gérard. Namoaka boky mirakitra ireo voambolana ampiasaina amin’ny  resaka fifindramonina ny OIT (Organisation Internationale du Travail) sy ny RJSET (Réseau des Journalistes Spécialisés en Emploi et Travail) mba hanamorana ny fanoratana ny vaovao sy ho tafita tsara any amin’ny mpamaky, mpihaino na mpijery ny fanadihadiana natao. Natolotra tamin’ny fomba ofisialy tamin’ireo talen’ny famoahana sy ny tonian-dahatsoratra io boky io ny 19 septambra 2021, teny amin’ny Carlton Anosy. Fepetra momba ny fifindramonina Nanomboka tamin’ny taona 2019 no niara-niketrika ny famolavolana ity boky ity ny OIT sy ny RJSET. Tamin’ny alalan’ny tetikasa REFRAME, ny Vondrona Eraopeanina no mpamatsy vola, no nahafahana nanao izany. Araka ny fanazavan’ny Solontenam-paritry ny OIT eto Madagasikara, Coffi Agossou fa hanatsarana ny fandraisana ireo mpiasa mpifindra monina  amin’ireo firenena toa an’i Liban, Koweit, Arabie Saoudite io tetikasa io. Nambarany fa  hanampy amin’ny fisorohana ny asa an-tery, ho fiarovana ny zon’ny mpiasa amin’ny fanararaotana ary hampihenana ny sarany aloa amin’ny fandefasana mpiasa any ivelany no tanjona amin’ny famoahana ity boky ity. Nohamafisin’ny  Sekretera mpanatanteraky ny Birao misahana ny ady atao amin’ny famarinana olona (BNLTEH), Ratrimoson Oly fa tsaratsara kokoa ny mahafantatra ireo fepetra momba ny fifindramonina mba hisorohana sy hampitsaharana ny famarinana olona izay anisany niharan’izany ireo vehivavy Malagasy. “Mila mahafantatra tsara isika mpiasa izay maniry hihondrana any ivelan’i Madagasikara: inona ny asa atao? Iza ny orinasa mampiasa ahy? Inona ny zoko? Ohatrinona ny karamako? Haiko ve ny tenim-pirenena? Amin’izay tsy ho sarotra ny hanantanteraka ny asa ary tsy ho mora amin’ny mpampiasa ny hamitaka azy”, hoy izy. Raha tarehimarika navoakan’ny OIT ny taona 2017: Tany Liban no firenena betsaka Malagasy mifindra monina arak’asa teo anelanelan’ny taona 2006- 2012 (32,3 %), Maurice  ny faharoa (25,4%), Koweit ny fahatelo (23,3 %). Lynda A. Cet article BOKY NAVOAKAN’NY OIT SY NY RJSET: “Ho fisorohana ny asa an-tery” est apparu en premier sur déliremadagascar.L’article BOKY NAVOAKAN’NY OIT SY NY RJSET: “Ho fisorohana ny asa an-tery” a été récupéré chez Délire Madagascar.

Résolution sur les Îles Eparses : Andry Rajoelina invite l’ONU à endosser son rôle
23/09/2021

Le Président malgache lors de son allocution à la tribune des Nations Unies hier. Un discours révolutionnaire et plein de courage. Conformément à ce qui a été annoncé, le président Andry Rajoelina a prononcé un discours devant la tribune des Nations Unies hier à 11h, heure de New-York, dans le cadre de la 76e Assemblée générale de l’ONU. Comme à l’accoutumée, le chef de l’Etat s’est illustré par son courage, son patriotisme et sa volonté à se mettre au service du panafricanisme. Devant tous les dirigeants des pays membres de l’Organisation des Nations Unies, Andry Rajoelina a tenu à défendre les valeurs et l’intelligence africaines. En ce qui concerne la gestion de la pandémie de Covid-19, il a rappelé que les pays africains se sont plutôt bien sortis par rapport aux autres pays du monde, grâce aux produits des recherches réalisés par les scientifiques du Continent noir.  » Face à cette guerre (ndlr : la pandémie), nous avons pu constater que nous n’étions pas tous égaux. Et certains pays comme Madagascar ont dû faire preuve d’audace et d’ingéniosité. Nous avons misé sur l’intelligence de nos scientifiques et notre pharmacopée traditionnelle. Nos solutions endogènes furent nos meilleures munitions « . Une manière de noter que si actuellement, la Grande île figure parmi les pays qui ne présentent plus de risque de contamination, c’est grâce au Tambavy CVO et au CVO Plus. Cataclysme. Face à ce résultat tangible, le président Andry Rajoelina interpelle tout un chacun à changer la perception négative et à arrêter les préjugés tendant à discréditer et à dénigrer les dirigeants des pays en développement.  » Ce qui laisse pensif, c’est que quand on parle d’un pays en voie de développement comme Madagascar, c’est toujours le côté négatif, et misérable qui est véhiculé et mis en avant sur la scène internationale. Quand on parle du continent africain, on a toujours tendance à noircir la réalité. Il est temps que la perception change, il faut arrêter de véhiculer des préjugés et aller au-delà des idées reçues. Les analyses publiées sur la situation Covid-19, prédisaient un cataclysme sanitaire sur le continent africain. Mais finalement l’Afrique et les pays dits vulnérables, ont contredit toutes les prévisions. Ces pays, à l’instar de Madagascar, ont réussi à mieux encaisser l’impact de la Covid-19 et à en tirer du positif. À Madagascar, pour nous relever de cette onde de choc, nous avons décidé d’adopter une attitude optimiste. À travers la concrétisation de notre vision de développement. Aujourd’hui, nous sommes en train d’écrire l’histoire d’une transformation profonde « , a-t-il déclaré. Velirano. Il, c’est Andry Rajoelina qui n’a pas manqué de mettre à l’avant les  » Zava-bita  » de son régime durant la période du coronavirus. Il a entre autres, cité la construction de CSB et d’hôpitaux manarapenitra à travers l’île, le stade Barea et la construction de nombreuses infrastructures sportives telles que les gymnases et l’Académie nationale des sports de haut niveau, la nouvelle ville Tana-masoandro qui, selon le président, «  sera la vitrine de l’Océan Indien « , l’innovation apportée dans le domaine des transports en commun et les travaux en cours relatifs à la mise en place de trains urbains et des lignes téléphériques à Tana, la réalisation de nombreux logements sociaux, ainsi que la distribution des titres verts pour soutenir l’entrepreneuriat agricole. Lors de cette 76e AG de l’ONU, le président Andry Rajoelina soutient qu’actuellement, Madagascar est en pleine construction.  » Nous avons une vision, des velirano ou engagement, un programme et nous avançons. Le pays entre dans une nouvelle ère. On le constate, on le ressent, une nouvelle génération de leaders animés d’un sentiment patriotique et d’une vision pragmatique impulse le changement. Nous ne sommes pas les amis des sceptiques, mais nous avançons avec détermination avec les partenaires et pays amis qui croient en l’émergence de Madagascar « , a-t-il martelé pour exprimer sa détermination à aller de l’avant malgré les difficultés. Décolonisation.  D’ailleurs, cette détermination et cette force d’une jeunesse qui ose, Andry Rajoelina l’a démontré hier lors de son intervention, retransmise en direct sur les médias des Nations-Unies et relayée par la TVM. Le président de la République s’arme de courage et revendique officiellement la restitution des Îles Éparses. Il a profité de ce discours de 16 minutes à la tribune de l’ONU pour rappeler l’existence de la résolution n°3491 des Nations Unies en date du 12 décembre 1979, confirmée par une nouvelle résolution 35123 du 11 décembre 1980 qui appelle la France à restituer à Madagascar ces îles. «  Les pierres angulaires d’une émergence solide sont la souveraineté et l’unité nationale. Parmi les principaux enjeux de Madagascar sur ces sujets, il y a la question des Îles Éparses ou Nosy Malagasy. Une blessure encore douloureuse dans le cœur de mon pays et de mon peuple. Des engagements pour la décolonisation de Madagascar ont été pris par la France en 1945 à San Francisco. Le retour de l’Indépendance n’est acquis qu’en 1960, autrement dit 15 ans après. Une décolonisation pourtant inachevée jusqu’à ce jour car la problématique des Îles Éparses n’a toujours pas été solutionnée et ce malgré deux résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies. D’abord en 1979 demandant à la France d’initier sans tarder les négociations avec Madagascar pour la réintégration des Îles qui ont été séparées de Madagascar de façon arbitraire. Puis en 1980, l’Assemblée générale des Nations Unies, a regretté que les négociations recommandées dans la résolution 3491 n’aient pas été initiées et demande que celà soit effectif de façon urgente « , a-t-il rappelé. Guerre. Andry Rajoelina appelle et interpelle ainsi les dirigeants des Nations Unies à endosser leurs responsabilités par rapport à ce conflit, tout en évoquant l’existence de négociations en cours menées avec le président français. «  Aujourd’hui, 42 ans après les résolutions des Nations Unies, avec mon homologue français, le président Emmanuel Macron, nous œuvrons ensemble, à travers la tenue de travaux au sein d’une Commission Mixte entre nos deux pays. J’ai bonne foi en une issue positive, juste et apaisée de ces travaux. Et j’invite notre organisation, les Nations Unies, à endosser son rôle pour veiller à celà de façon bienveillante et cohérente “. Le numéro Un d’Iavoloha fait toutefois preuve de lucidité et précise que pour revendiquer ses îles, le pays n’envisage ni un recours aux armes ni une confrontation militaire.  » Madagascar n’a ni la puissance, ni les armes et encore moins la prétention de vouloir déclarer une guerre. Nous avons juste foi en la légitimité de nos aspirations et en notre droit à décider du destin de notre territoire « , a-t-il déclaré. Reste à savoir si après cet énième appel, les Nations Unies vont enfin prendre une décision pour résoudre les problèmes des Îles Éparses. Pour sa part, le président Andry Rajoelina appelle à l’entraide, à la cohésion, à l’unité et à la solidarité de tous les pays membres de l’ONU. Le chef de l’Etat se positionne d’ailleurs en défenseur des populations les plus vulnérables. Il encourage aussi tous les dirigeants du monde à renforcer le rôle des Nations Unies, son autorité, son efficacité et son efficience. Davis R  L’article Résolution sur les Îles Eparses : Andry Rajoelina invite l’ONU à endosser son rôle a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Base Toliara : Appels à la discussion pour une meilleure option de reprise des activités
28/09/2021

Bachelier technique et désormais titulaire de certificats d’aptitude technique qu’il a décrochés au Kenya, Odon Fanambindrainy risque de continuer à pédaler sur son cyclo-pousse pour survivre. Et pourtant un emploi plus gratifiant l’attend chez Base Toliara si cette dernière Fanomezantsoa Francklin Triomphe est fier des diplômes internationaux obtenus au Kenya La réouverture de Base Toliara divise encore l’opinion publique à Toliara, une des villes qui souffrent  le plus de la pauvreté et du sous-emploi. Actuellement, l’opinion s’accorde à dire que la meilleure solution est de reprendre les discussions pour décider de ce qui est bon pour l’avenir de ce projet. Surnommée la Ville du Soleil en raison de son fort ensoleillement de 3600 heures par an, en moyenne, Toliara a tout pour être une ville riche. Elle est la capitale de l’Atsimo-Andrefana, réputée pour ses richesses naturelles inexploitées. Malheureusement, Toliara a aussi cette mauvaise réputation d’être la ville la plus pauvre de Madagascar. La ville des cyclo-pousses Une pauvreté qui se manifeste par le nombre pléthorique de cyclo-pousses qui circulent dans les artères de la ville. La Cité du Soleil  pourrait être rebaptisée la ville des cyclo-pousses puisqu’elle compterait actuellement 15.000 unités de ce moyen de transport tracté par les forces des bras et des jambes. Traditionnellement, ce sont les paysans ayant fui la pauvreté des communes rurales qui sont les conducteurs de ces cyclo-pousses. Mais ces derniers temps de plus en plus de citadins s’adonnent à cette activité qui n’arrive pas forcément à nourrir son homme.  Âgé seulement d’une vingtaine d’années, le jeune Fanambindrainy est bachelier. Il a une certaine qualification pour avoir passé ses études dans un établissement technique de Toliara. Mais faute de travail, il a été obligé  d’enfourcher durant des mois un  cyclo-pousse  loué à 12.000 ariary par jour pour survivre, mais aussi aider son père à subvenir aux besoins de ses frères et sœurs. Mais le dur labeur dont il  fait preuve débouche parfois sur une déception car des fois, il ne parvient pas à gagner 15.000 ariary en une journée.  Encore heureux que sa formation technique en électricité lui permette de trouver des petits boulots occasionnels. Justement, il y a deux ans, il était en plein travail pour l’installation électrique d’un immeuble quand il a eu la chance de tomber sur une annonce lancée par Base Toliara pour le recrutement d’étudiants intéressés par un stage de formation au Kenya. « J’ai  constitué mon dossier pour le déposer rapidement, et Dieu merci j’ai été retenu après avoir subi des tests », raconte-t-il fièrement. Une belle opportunité qui pourrait  lui être très utile pour son avenir. Techniciens qualifiés Avec 23 autres jeunes tuléarois retenus pour cette opération, il a pu suivre durant 2 ans un stage de formation au sein de la National Industrial Training Authority au Kenya. Une formation théorique et pratique réalisée en partenariat avec Base Titanium, un des géants kenyans de l’industrie minière et qui leur a permis de devenir des techniciens qualifiés dans différents domaines comme l’électricité, la mécanique et d’autres techniques de précision relatives à l’industrie minière. Des compétences techniques qui risquent cependant de ne lui servir à rien parce que Toliara demeure, encore et toujours, une ville  où le taux de chômage est extrêmement élevé. « Il n’y a pas d’offres d’emplois, on n’a rien ici pour nous permettre de vivre dignement »,  témoigne Fanomezantsoa Franklin Triomphe, un autre sortant de cette promotion. Marié et père de 2 enfants,  lui aussi est au chômage et risque encore de grossir le rang des techniciens sans emplois.  Ce que ces jeunes n’arrivent pas à comprendre dans cette histoire, c’est le maintien de la suspension des activités de Base Toliara. « Toliara manque d’entreprise, et je me demande pourquoi on interdit à une grande société minière qui peut offrir des milliers d’emplois de travailler »,  s’interroge Stanislas, un autre stagiaire du Kenya. Lui et les autres jeunes réclament, en tout cas, la reprise des activités de Base Toliara. « Nous lançons un appel  au président de la République pour qu’il prenne des dispositions pour cette réouverture »,  scandent ces jeunes en rassurant que l’implantation de Base Toliara ne comporte pas de danger mortel. « Tel que nous l’avons vécu durant les stages effectués chez Base Titanium au Kenya, il n’y a aucun risque de maladie mortelle »,  ont-ils expliqué. La preuve, ils sont de retour auprès des leurs en très bonne santé. « Les détracteurs qui disent que Base Toliara mentent car ils ne sont même pas capables d’apporter des preuves  concernant leur affirmation ».  Aberrant À Toliara, en tout cas, la reprise ou non de Base Toliara divise encore et toujours l’opinion. Notamment chez les politiciens et les notables. Jean Rabehaja, député de Toliara I, ne cache pas son option pour la continuation des activités de Base Toliara. Opérateur économique  de son état, cet élu estime qu’il est aberrant de suspendre les activités d’une grande entreprise pourvoyeuse d’emplois et de développement dans une ville qui manque cruellement d’emplois. Une manière pour lui d’en appeler à  la sagesse de tout le monde pour régler le plus vite possible ce dossier. « Base Toliara  ne doit pas être un facteur de division entre  Tuléarois »,  soutient-il en proposant aux forces en présence de s’asseoir  autour d’une table pour discuter. « Je ne suis pas un avocat de Base Toliara mais j’estime que tout le monde gagnera à ce qu’il y ait une concertation en vue de prendre la bonne décision qui convient à l’intérêt du pays ». Pour lui, des négociations doivent être engagées  pour cette reprise qui doit aussi et surtout tenir compte des intérêts de l’Etat malagasy.  « L’économie malgache  peut tirer profit de cette reprise et l’État doit en prendre conscience et agir en conséquence». Un  appel à l’Etat que partage Jeannot Roberval, un notable de la ville de Toliara. « Nous attendons que l’Etat qui a contracté avec Base vienne nous voir et nous explique dans les détails les tenants et aboutissants de cette affaire afin que la population puisse savoir quels sont ses intérêts. Il faut absolument que l’Etat engage les discussions et voit avec nous quels sont les intérêts de la population locale et de l’Etat central en ce qui concerne notamment les ristournes », soutient-t-il. À propos des rumeurs sur la dangerosité des activités de Base sur l’environnement, Jeannot Roberval de répondre qu’aucun constat de décès des suites de ces activités n’a été répertorié. «Ces rumeurs sur la radioactivité engendrée par Base ne sont pas fondées ». Quoiqu’il en soit, la seule solution pour être fixé sur la situation réelle et l’avenir de Base, c’est  la discussion autour d’une table entre toutes les parties prenantes.  R.Edmond.  L’article Base Toliara : Appels à la discussion pour une meilleure option de reprise des activités a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Basikety – EST: niavaka ny zava-bitan’ny klioba
26/09/2021

 Nifarana ny taom-pikatrohana 2021, ho an’ny EST (Espoirs Sportifs de Tuléar). Maro ny fandraisana anjaran’ny klioba tamin’ny fifaninanam-pirenena, ho an’ny taranja basikety, hand ball ary atletisma. Nahafa-po amin’ny ankapobeny ny vokatra ary tsy very maina ny ezaka natao, raha ny nambaran’ny filohan’ny EST, i Vital Serge. Raha fintinina ny vokatra azon’izy ireo, voasalotra ho tompondaka ny BCEST Vétéran. Laharana fahatelo ny BCEST sokajy U18 lehilahy, izay sambany teo amin’ny tantaran’ny BCEST. Nihintsana teo amin’ny ampahefa-dalana kosa ny U20 lehilahy, raha toa ka tsy niatrika ny lalao hatramin’ny farany U14 sy U16 noho ny antony tsy voaporofo. Teo amin’ny taranja handball, nahazo ny anaram-boninahitra tompondaka an’i Madagasikara, teo amin’ny sokajy Minimes ary tompondaka lefitra ho an’ny Cadets. Ankoatra izay, nirarakompana ny medaly azon’ny atletan”ny AEST teo amin’ny taranja atletisma. Olana nosedraina nandritra ny fifaninanana ny fihetsika nasehon’ny federasiona, izay angatahan’ny EST ny hanaovana mazava ny fitsipi-dalao. Tsy manakiana ny federasiona izahay, hoy ny filohan’ny filohany, fa mila fiaraha-miasa amin’izy ireo ary vonona hanampy amin’ny lafiny rehetra.Mi.RazL’article Basikety – EST: niavaka ny zava-bitan’ny klioba a été récupéré chez Newsmada.

Depiote Rakotondrasoa Fetra “Tsy ny mpanohitra no nanaovana velirano”
24/09/2021

  “Ny tokony ho fantatry ny mpanohitra: ny vahoaka malagasy no nanaovan’ny filohan’ny Repoblika velirano ny amin’ireo tetikasa sy fotodrafitrasa hatao rehefa voafidy izy, fa tsy ny mpanohitra.” , hoy ny depiote voafidy tany Miarinarivo tamin’ny anaran’ny IRD, Rakotondrasoa Fetra. Raha noheverin’ny vahoaka malagasy, ohatra, fa tsy laharam-pahamehana ary tsy ilaina ireo fampanantenana nataon’ny filohan’ny Repoblika, tsy nifidy azy izy. Noho izany, tsy ny mpanohitra no hametra izay laharam-pahamehana na tsia. Ny filohan’ny Repoblika no nanao an’ireny fampantenana ireny tamin’ny vahoaka malagasy.Ny kianjan’ny Barea Mahamasina, ohatra, izay lazain’ny mpanohitra fa tsy laharam-pahamehana, tsy ilaina… Rehefa tsy ekena na tsy ilain’ny olona ny fotodrafitrasa iray, tsy hanintona azy ny hitokana an’izany sy ny hiditra ao. Nefa tamin’ny nanolorana tamin’ny fomba ofisialy ny kianja Barea, olona maro no tonga niditra tao: nijery sy nanatrika izany fitokanana izany.Miova ny fijerena ny firenena malagasy“Ankehitriny, manangana fonja vaovao isika. Ny hoe laharam-pahamehana sa tsia? Ny fomba fijerin’izao tontolo izao ny firenena malagasy no miova amin’izany: manaja ny zon’olombelona sy ny fianakavian’ireo voafonja.” Io kosa no nambarany momba ny fonja manara-penitra eny Imerintsiatosika. Natao hanova ny toetran’ireo diso lalana ny fonja, fa tsy famonoana olona. Manana ny zony ireo voafonja.Mendri-piderana ny fananganana fonja, hanova endrika an’i Madagasikara. Nandritra ny taona maro, ny sary any am-ponja no nentin’ny vahiny sy ny mpiaro ny zon’olombelona eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena nilazana fa fanjakana tsy manana ny maha izy ary tsy manaja ny zon’olombelona ny eto. Fotoana izao hanovana izany mba ho endrika hafa no itarafana an’i Madagasikara, fa tsy izay tsy fanajana ny zon’olombelona izay.R.ND. L’article Depiote Rakotondrasoa Fetra “Tsy ny mpanohitra no nanaovana velirano” a été récupéré chez Newsmada.