Efa mpamerin-keloka: tratra nisoloky olona ilay mpanendaka

News - Efa mpamerin-keloka: tratra nisoloky olona ilay mpanendaka

News - Efa mpamerin-keloka: tratra nisoloky olona ilay mpanendaka

 Voasambotry
ny polisy, ny asabotsy teo tetsy Avaradoha, ny lehilahy iray
mpisoloky sy mpandray entana halatra. Misoloky olona amin’ny
alalan’ny tambajotran-tserasera “facebook” ihany koa ralehilahy.
Milaza izy fa mivarotra findray ka roboka ny olona hividy izany.
Rehefa tonga ny fotoana nifanaovana, milaza ilay mpanendaka fa
iraka no mandeha mamonjy ilay mpividy. “Izy ihany anefa ilay
voalaza ho iraka io fa tsy tiany ho fantratr’olona”, hoy ny
fanazavan’ny Polisim-pirenena. Aorian’izay, entin’ilay mpanendaka
io any amina toerana mangingina ilay olona mifanao fotoana aminy ka
anaovany ny asa ratsiny. Vokany, lasa amin’izany ny vola sy ny
finday. Rehefa izay, amidiny amin’ny namany eny Andravoahangy
indray ny finday azony.

Henintsoa Hani

Article tiré de Newsmada

L’article Efa mpamerin-keloka: tratra nisoloky olona ilay mpanendaka a été récupéré chez Newsmada.

Nivoaka tamin'ny : 27/10/2020

Zarao

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Vakio ihany koa

News - Midi Madagasikara

Anosikely-Ambatoboeny : Jamà roa maty voatifitry ny dahalo

Tena faritra anjakan’ny tsy fandriam-pahalemana ny any amin’ny disitrikan’Ambatoboeny. Saika andrenesana vonoan’olona sy asan-jiolahy hatrany any amin’io disitrika io. Jamà roalahy indray mantsy no maty voatifitry ny jiolahy. Tao amin’ny fokontany Anosikely, kaominina sy disitrikan’Ambatoboeny, ny alakamisy heriny lasa teo, tokony ho tamin’ny 07 ora maraina no nisehoan’izany. Araka ny fanazavana voaray avy any an-toerana, dia dahalo miisa 56 lahy nitondra basim-borina sy zava-maranitra no nangalatra omby 600 tao amin’ny fokontany Anosikely. Nisy avy hatrany fanarahan-dia nataon’ny vatan-dehilahy teo an-tanàna niaraka amin’ireo fokonolona manodidina ny fokontany voatafika. Tamina tanàna kely iray tsy lavitra ity toerana nisehoan’ny fandrobana no nifankatratra ny roa tonta. Teo no nisian’ny fifandonana ary naharitra 15 minitra izany. Tsy naharesy tosika ny dahalo ireo fokonolona, ka vaky nandositra no sady nampandre antso an-telefaonina ny Jamà mpiambina tanàna teo amin’ny manodidina ny toerana voatafika. Nisy nalaky ny sakana nataon’ireo Jamà dimy lahy sy ny fokonolona, tany anaty ala izay lalana tokana ihany. Vao nahatazana azy ireo ny malaso dia nitsoaka, ka raikitra ny fifanjevoana sy fifampitifirana, ary naharitra adiny iray izany. Mbola vaky lefa ihany ireo fokonolona sy ny Jamà telolahy, ka teo no nahafaty voatifitra ilay Jamà roalahy, satria izy roa irery no nifamaly tifitra tamin’ireo jiolahy. Nidina tany an-toerana malaky kosa ny mpitandro ny filaminana avy ao Ambatoboeny nanao ny fizahana sy ny fanadihadiana. Mbola mitohy ny fanarahan-dia sy ny fikarohana ireo mpanafika hatramin’ny fotoana nanoratanay ny lahatsoratra. RatantelyL’article Anosikely-Ambatoboeny : Jamà roa maty voatifitry ny dahalo a été récupéré chez Midi Madagasikara.

News - News Mada

Sahanala Antsohihy: famokarana lavanila mitondra fampandrosoana ifotony

 Endriky ny fampandrosoana maharitra eny ifotony ny famokarana lavanila ataon’ny Sahanala any Antsohihy. Miaro ny tontolo iainana, sady afaka mamokatra sy manondrana ny lavanila any ivelany ary mitsinjo ny lafiny sosialy ho an’ny mponina.Notsidihin’ny filoha Rajoelina Andry, ny 13 oktobra teo, ny toerana famokarana lavanila Sahanala any Antsohihy (Savan). Miara-miombon’antoka amin’ny orinasa amerikanina, misehatra amin’ny fanodinana sakafo, Archer-Daniels-Midland (ADM) ny Sahanala, mba hisian’ny fampandrosoana maharitra ny seha-pihariana lavanila sy ny vokatry ny fambolena any amin’ny faritra Sofia. Mamokatra lavanila masaka sy voakarakara 53 taonina isan-taona ny Sahanala.Niorina ny taona 2010 ny Sahanala. Nisy ny tetikasa novolavolain’ny ONG Fanamby,  manohana sy manamafy ny fahaiza-manaon’ny mponina eny ifotony, hahamatihanina azy ireo amin’ny seha-pihariany avy, hivondrona anaty federasiona ahafahana miditra eo amin’ny tsena iraisam-pirenena. Miteraka harena ho an’ny eny ifotony sady manome asa ny mponina izany.Miisa efatra, amin’izao fotoana izao, ny federasion’ny tantsaha ao anatin’ny Sahanala, miparitaka any amin’ny faritra 10. Ahitana ny seha-pihariana fizahantany, ny hani-tsakafo sy ny voan-javamaniry, ny jono ary ny lavanila. Mpikambana ao anatin’ny filankevi-pitantanan’ny Sahanala ny tantsaha mpamokatra, mamaritra isan-taona ny asa hatao. Manodidina ny 8.000 ny mpikambana ao anatiny, ankehitriny, manerana ny faritra 10.Tombombarotra mivantana ny lavanilaMifototra amin’ny fampandrosoana maharitra eny ifotony ny asan’ny Sahanala. Atao laharam-pahamehana ny fanabeazana sy ny fanentanana amin’ny fiarovana ny tontolo iainana. Izay no nahatonga ny fiaraha-miasa mifandanja amin’ny orinasa amerikanina ADM, ao anatin’ny mangarahara.Nahita maso ny dingana samihafa amin’ny famokarana sy ny fikarakarana ny lavanila ny filoha Rajoelina sy ny mpiara-dia aminy. Nilaza i Ligo, filohan’ny  fikambanan’ny tantsaha ao amin’ny Sahanala fa “afaka niditra eo amin’ny tsena iraisam-pirenena izahay tantsaha mpamokatra madinika, vokatry ny fisian’ny Sahanala. Afaka manabe sy manentana ny manodidina amin’ny tombontsoa azo amin’ny fisian’ny rafitra ara-dalàna. Mampiavaka anay koa ny maha tompon’ny Sahanala anay mpikambana. Ahafahanay manao asa sosialy maro ny tombombarotra azonay, toy ny fananganana sekoly, ny toeram-pitsaboana, izay iantohana ny sarany ho an’ny mpikambana, ny fizarana sakafo ho an’ny mpamokatra rehefa maitso ahitra, sns”.Njaka AndriantefiarinesyL’article Sahanala Antsohihy: famokarana lavanila mitondra fampandrosoana ifotony a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Ny amisavisana ny ratsy… itandreman-tena           

         Ho vita amin’izay ny ady mivantana amin’ny valanaretina Covid-19? Na ho ela na ho haingana, tsy vita ho azy miaraka amin’izany ny fepetra ara-pahasalamana hita izao fa mahasoa sy mahatsara ka hoe tsy mila tohizina intsony: fitandroana mandrakariva ny fahadiovana na aiza na aiza, fifampitsinjovana amin’ny fiarovan-tena hiarovana ny hafa amin’ny fihanaky ny valanaretina…Na ahoana na ahoana, tsy ilaozan’ny valanaretina manana ny fotoany isan-taona: pesta, tazo… Ho toy izany koa, sanatria, ny Covid-19… aretim-baovao tsy mbola fantatra be ihany? Izay no itandremana sy iambenana. Nefa amin’izao fialana miandalana amin’ny fihibohana tanteraka izao, maro ny tsy te hisahirana intsony amin’ny fitondrana arotava, ny fanasan-tanana matetika, ny fanajana ny elanelana iray metatra…Hanao ahoana ny havoakan’ny ampitso amin’izany? Misy amin’ireo firenen-dehibe amin’izao no nanaovan’io valanaretina io tampody fohy tsy nampoizina. Voatery manao fiaingana vaovao amin’ny ady, miverina amin’ny fihibohana. Fahatokisan-tena? Na tsy fitandremana, na tsy fijerena lavitra, na maika tsy faingana tsy amin’ny antony… Ilaina ny maka lesona amin’ny lesoka hita amin’ny hafa.Tsy mbola foana tanteraka akory ny tsimokaretina: tsy hita maso, mora mihanaka, tsy mifidy olona… Efa hadino na tsy mampiraika intsony izany rehetra izany amin’izao? Mihavitsy ny mitondra ny tsimokaretina, mitombo isa ny marary sitrana… Nefa tsy mbola mahazatra ny aretina, na fantatra sy voafehy tanteraka. Ny tena no mila mifehy tena, manana faharetana. Ny firenen-dehibe aza voafitaka?Na heverina ho voafehy aza ny valanaretina, misy ny fanefitra sy ny fitsaboana: mila mitandrina sy miaro tena mandrakariva… Toy izay atao amin’ny fiatrehana ny areti-mifindra hafa izay amin’ny fotoany: pesta, tazo… Sao mafy no ho ny voalohany ny faharoa, raha izao, sanatria, no manao tampody fohy amin-kery ny valanaretina. Ny amisavisana ny ratsy, hiavian’ny soa. Itandreman-tena indrindra koa…Rafaly Nd.L’article Ny amisavisana ny ratsy… itandreman-tena            a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Fisorohana vohoka tsy nirina: afaka manindron-tena ireo handrindra fiterahana

Fomba fandrindram-piterahana be mpisafidy indrindra aorian’ny « implants » asisika amin’ny sandry ny tsindrona ataon’ny vehivavy isaky ny telo volana.195 465 ireo mampiasa tsindrona hisorohana ny vohoka tsy nirina eto amintsika. « Nisy ny tetikasa andrana natao, nanomboka ny taona 2018, tamin’ny CSB dimy sy ny tobim-pahasalamana miara-miasa amin’ny Marie Stopes Madagascar hanatsarana ny fomba fiasa amin’ny fandrindram-piterahana », hoy ny tomponandraikitry ny MSI, Razafinirinasoa Lalaina. Mba tsy ho sakana intsony ny tsy fahafahana manatona CSB na ny tobim-pahasalamana amin’ny fanaovana ny tsindrona noho ny antony samihafa, ampianarina manindrona ny tenany ireo vehivavy. Tsy sarotra ny fampiasana ny tsindrona satria natao ho mora kirakiraina ny fitaovana. Arahi-maso aloha ety am-piandohana ny tsindrona roa voalohany atao eo amin’ny fe na ny kibo. Rehefa voafehiny tsara, afaka manao izany any an-trano izy. Efa nahazo fankatoavana avy amin’ny minisiteran’ny Fahasalamam-bahoaka ity tetikasa ity ary afa-po amin’ny tolotra ireo vehivavy nanaovana andrana rehetra, araka ny fanazavany ihany.Isaky ny telo volana ny tsindrona atao ary efatra mandritra ny taona iray. Vidiana1 500 Ar ny tsindrona iray ary tsy hisy fiakarany ny vidiny hatramin’ny faran’ny taona.Handray anjara ny mpisitrakaNoho ny fahasahiranan’ny firenena mpamatsy vola ny MSI vokatry ny fisian’ny valanaretina Coronavirus, miezaka mitady mpamatsy vola hafa izy ireo hameno ny banga satria ny 90%-n’ny tolotra omena ny vehivavy, miankina avokoa amin’ny famatsiam-bola. Ny tanora tena iantefan’ny tolotra rahateo, tsy afaka hividy zavatra lafo noho ny hoenti-manana. Ny taona 2021, tsy maintsy handray anjara amin’ny fahazoana fanafody fandrindram-piterahana ireo mpisitraka fa tsy maimampoana intsony toy ny teo aloha. 40 000 Ar ny vidin’ny “implants” iray raha misy ny famatsiam-bola ary apetraka maimaimpoana eo amin’ny sandrin’ny vehivavy izany ary miaro mandritra ny telo taona. Ho vitsy ihany ireo manana ny fahefa-mividy ho an’io fomba iray io. Ny tsindrona kosa, hisondrotra ho 2 000 Ar.Tovovavy tsy ampy taona avokoa ny telo amin’ny vehivavy 10 mamoy ny ainy mandritra ny fitondrana vohoka na eo am-piterahana, araka ny fanadihadiana farany. Fomba iray hisorohana izany ny fandrindram-piterahana sahaza sy zakan’ny tanora ny vidiny. Homarihina anio any amin’ny distrikan’i Farafangana ny Andro maneran-tany ho an’ny fandrindram-piterahana.Vonjy A.                  L’article Fisorohana vohoka tsy nirina: afaka manindron-tena ireo handrindra fiterahana a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Ontsy tsy miavona : Roapolo taona nilomanosana anaty zavakanto

Ravelojaona Fetraniaina Oméga na « Ontsy tsy miavona », eo amin’ny sehatry ny zavakanto. Mpikabary, mpanoratra tantara, tononkalo, hainteny. Roapolo taona ilomanosana ao anaty zavakanto. Maro ny bainga voavadika tamin’izany, toy ny boky roa, ny « Torifo­lon’i Ontsy », ny taona 2011, ahitana ny « Tantaran’i Joba », hainteny vitsivitsy, angolam-pitia, don-tany sy kapo-tandroka, tononkalo sy ny boky « Roa venty » (taona 2019), ahitana kabary mizara efatra, ny angolam-pitia, ny angano, sns. Araka ny nambaran’i Ontsy, ezahiny ny hamoahana ny boky « Roa venty » eny amin’ny trano fivarotam-boky sy ny toerana mety amin’izany. Hita ao rahateo ny kabary feno, azo ianarana ka ampiharina avy hatrany. « Mba ho fanoitra hitiavan’ny olona ny maha Malagasy, indrindra ny teny malagasy sy ny zavakanto vita avy aminy», hoy i Ontsy, nanazava ny tanjony eo amin’ny zavakanto malagasy. Anisan’ny manavanana azy ny tontolon’ny fikabariana sy ny tantara an-tsangana lalaovina an-tsehatra, toy ny « Angolam-pitia mifangia », tantara an-tsangana fitoriam-pitiavana misy eo amin’ny tovolahy sy tovovavy, ny « Angolam-pitian-dRanoro sy Andrimbodilova », ny « Jose­fa sy Maria », ny « Mampody vady nisintaka » sy ny « Za­na­ka adala » ary ny « Jaona mpanao batisa ». Voaravaka hainteny sy ohabolana izy ireny. « Mandrorona ny literatiora ankehitriny, ambara fa ilaina ny zavakanto kanefa ny maha Malagasy, efa ampirimina any anaty vata fa ny kolon­tsaina vahiny no zary arentirenty sy atohoka amin’ny haino vaky jery », hoy izy.NarilalaL’article Ontsy tsy miavona : Roapolo taona nilomanosana anaty zavakanto a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Arivonimamo: mpangarom-paosy saika nodoran’ny olona

Hatolotra ny fitsarana ao Arivonimamo, anio ireo jiolahy miisa dimy saika matin’ny fitsaram-bahoaka tao Arivonimamo, omaly. Araka ny fampitam-baovao voaray, nahazo antso avy amin’ny vahoaka ny polisy fa misy olona tratra nangarom-paosy ao an-tsenan’Arivonimamo. Efa saika nodoroan’ny vahoaka ilay jiolahy, soa ihany fa nalaky ny fahatongavan’ny polisy naka azy. Nandritra ny famotorana nataon’ny polisy no nanononany ireo jiolahy atidoha miray tsikombakomba aminy. Nosamborin’ny polisy ireo mpiray tsikombakomba aminy ka samy niaiky ny heloka vitany. Fantatra fa isan’ireo jiolahy nampitondra faisana ny mponina ao Arivonimamo ireo jiolahy tratra ireo.Jean ClaudeL’article Arivonimamo: mpangarom-paosy saika nodoran’ny olona a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Bealanana: fiahiana sosialy ho an’ny FJKM

Tanàna miala adiny efatra eo amin’ny tampon-tanànan’ny distrikan’i Bealanana ny any Ambatosia. Natao tany an-toerana, ny herinandro lasa teo, ny fiofanana ho an’ny fiahiana sosialy, ho an’ny tompon’andraikitry ny fiangonana FJKM any an-toerana, iarahana amin’ny Tahirim-pirenena misahana ny fiahiana sosialy (Cnaps), ny taona 2017. Araka ny fifanarahana eo amin’ny roa tonta, tanjona ny ahazoan’izy ireo ny tombontsoa sosialy omen’ny Tahirim-pirenena, toy ny ho an’ny reny, ny zaza, ny ankohonana ary ny fanampiana ho an’ny sendra tra-doza am-perinasa sy ny fisotroan-dronono ho an’ny mpiasa.Nambaran-dRtoa Randrianja Voahangy, miandraikitra ny maha olona ao amin’ny FJKM any Ambatosia Bealanana, fa zava-dehibe ny fitsinjovana ny fiahiana sosialy satria marefo ny mpiasam-piangonana.Olana hatramin’izay tao amin’ny FJKM ny tsy fandraisan’ny mpitandrina ny fisotroan-dronono, raha vao feno ny faha-60 taony. Nilaza ny mpampiofana avy amin’ny Cnaps, Randrianarijaona Charles, lehiben’ny Fahasalamana sy ny sosialy (SASS), fa “mila omanina dieny izao ny hoavy”.Njaka A.L’article Bealanana: fiahiana sosialy ho an’ny FJKM a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Taom-piotazana 2020: mbola tsy voafaritra mazava ny vidin’ny lavanila

Nisokatra tamin’ity herinandro ity ny taom-piotazana lavanila any amin’ny distrika maro mpamokatra : Sambava, Fenoarivo Atsinanana, Ikon­go. Ny itoviana, samy nametraka fepetra ny tompon’andraikitra rehetra any amin’ireo tanàna ireo ho an’ny mpivarotra sy ny mpividy, hisakanana ny varo-maizina. Ho fiarovana ny mpamboly izany sy hitsinjovana ny fidiram-bolan’ny kaominina avy amin’ny tamberim-bidy. Nomena toromarika ny mpamokatra tsy hivarotra any ambadimbadika any, lasa fa­nararaotan’ny sasany. Misy ny tsena iraisana hanaovana tolobidy ny vokatra hitovian’ny rehetra. Hita mazava tsara amin’izany ny vokatra miakatra, sy ny ady varotra hifanaovana amin’ireo mpandraharaha. Ezahina ny tsy hidiran’ny mpanelanelana. Amin’ny an­kapobeny, tsara ny vokatra any amin’ireo distrika ireo fa eo amin’ny vidiny no mbola sa­rotra ny manapaka azy, satria miankina amin’ny vidiny eo amin’ny tsena iraisam-pirenena. Izao tontolo izao anefa mbola sahirana noho ny valanaretina Covid-19. Nialoha izao taom-piotazana izao, nisy ny fivoriana niarahana amin’izay voakasik’ity lalam-pihariana ity : mpamboly, mpividy, kaominina, mpitandro filaminana, handaminana ny paikady ho tombontsoan’ny rehetra. Mahatsiaro afa-pahasahiranana ny tantsaha, ankehitriny, tsy reraka niambina ny vokatra teny an-tsaha.R.MathieuL’article Taom-piotazana 2020: mbola tsy voafaritra mazava ny vidin’ny lavanila a été récupéré chez Newsmada.

News - Ao Raha

Harom-paosy

Voaharom-paosy ny vehivavy iray nijoro teo amin’ny 67Ha, afak’omaly halina. Very ny findai­ny. Nisy nahatsikaritra ilay mpangarom-paosy ka voasambotry ny polisy tsy lavitra teo ihany. Mbola tratra teny aminy ny finday avy nangalariny. L’article Harom-paosy est apparu en premier sur AoRaha.

News - News Mada

Kitra – ho filohan’ny federasiona: kandidà 5 amin’ny 6 no nahafeno fepetra

Nambaran’ny filohan’ny komity fanamarinana ny baolina kitra malagasy “comité de normalisation”, ny lisitra vonjimaikan’ireo kandidà, hirotsaka ho filohan’ny federasiona malagasy (FMF). Kandidà 5 amin’ny 6 no nanaraka ny fepetra.Navoakan’ny “comité de normalisation”-n’ny baolina kitra, omaly talata, ny anaran’ireo kandidà nahafeno ny fepetra, amin’ny firotsahana ho filohan’ny federasiona malagasin’ny baolina kitra (FMF). Nolazain’i Atallah Béatrice, filoha fa mbola vonjimaika ihany izany. Kandidà 5 amin’ireo 6 ihany no nahafeno ny fepetra ka azo tazonina ny taratasy firotsahany.Anisan’izany, Andriamiasasoa Doda Nirimboavonjy, Mohamad Abdillah, Rabekoto Arizaka Raoul Romain, Rasoamaromaka Herilalaniaina ary Rakotomamonjy Neypatraiky André. Tsy notanana kosa ny filatsahan’i Jean Noel Abel. Nihoatra ny daty fametrahany ny antontan-taratasiny. Ankoatra izay, tsy nahazo ny fankatoavan’ireo ligim-paritra ihany koa ny tenany.Ankoatra izay, 30 tamin’ireo kandidà 37 mifaninana ho an’ny toerana eo anivon’ny komity mpanatanteraka ihany koa no nanara-dalàna.Ny 7 tamin’ireo, nanao hosoka teo amin’ny fitomboka. Tsy nisy koa ny sonia nanome fankatoavana, avy amin’ny ligim-paritra. Tsiahivina fa 10 amin’ireo 30 ireo ihany no hofidin’ireo ligim-paritra miisa 22.Manana telo andro, nanomboka omaly 23 jolay ka hatramin’ny 26 jolay amin’ny 5 ora hariva, ireo kandidà rehetra ireo na ny voatazona na ny tsy voatazona, mampakatra ny raharaha. 5 andro kosa no handinihin’ny komisiona misahana ny fitarainana, ireo fitarainana voaray. Hivoaka ny alakamisy 1 aogositra, ho avy izao, ny lisitra ofisialy. Ny 2 aogositra kosa ny antsapaka, amin’ny fipetrahan’ny anarana ao amin’ny biletà tokana sy ny fandaharana ireo kandidà amin’ny fampielezan-kevitra, hataony ao amin’ny fahitalavi-pirenena (TVM) sy ny onjam-peo-pirenena (RNM).Tsiahivina, fa ny asabotsy 24 aogositra, no hanaovana ny fifidianana, any Ifaty, Toliara. TompondakaL’article Kitra – ho filohan’ny federasiona: kandidà 5 amin’ny 6 no nahafeno fepetra a été récupéré chez Newsmada.

Malaza androany

Antontan'isa farany mikasika ny COVID19

COVID19 - Statistiques du 25-11-2020
Source : CCO COVID19 - 25/11/2020

Notsongaina

RFC : 250 films diffusés en huit jours
19/11/2020

Les trophées pour les compétitions officielles des Rencontres du Film Court ont été présentées lors de la conférence de presse hier (crédits photo : Tiaray) RFC en est à sa 15e édition cette année. Du 20 au 28 novembre, les cinéphiles se donnent rendez-vous dans la capitale malgache.  Un événement d’ampleur international  qui a pour ambition de faire venir des publics de toute génération, et de toute origine  culturelle autour d’une activité  riche, fédératrice et de qualité. Action culturelle qui unit le continent noir, la RFC  est une manifestation proposée dans une démarche d’instruction, faite de relations humaines avec une volonté de faire se rencontrer les artistes professionnels et les passionnés de cinéma. RFC donne  la possibilité aux artistes et aux cinéphiles  de se rencontrer, et  d’assister à des spectacles variés et de qualité. Selon les organisateurs, « une trentaine de faiseurs de  films d’ici  et d’Afrique sont en lice pour les zébus d’or. Près de 250 films seront  répartis en 65 séances dans divers endroits de la ville mais dont l’essentiel se déroulera à l’IFM  Analakely et au Cinépax Tana Water Front ».  Parce que la RFC  affiche sa volonté de promouvoir le mélange des genres artistiques, « les RFC  ont accueilli 276 candidatures venues de 31 pays d’Afrique  pour cette édition et en ont sélectionné une vingtaine ».  Réunies autour d’une même ouverture d’esprit, la programmation artistique et toutes les activités proposées sont imaginées dans le but de donner à chacun un moyen de s’épanouir et de s’exprimer. Maminirina Rado L’article RFC : 250 films diffusés en huit jours est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article RFC : 250 films diffusés en huit jours a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Afro beat sy reggae: miroso hatrany i Jha’s
25/11/2020

Telo taona nilonana tao anaty mozika mafana i Jha’s. Tena ilonany sy ifotorany ankehitriny ny afro beat sy ny reggae. Amytach ny tena anarany fa nasalotra azy fahazaza kosa ny Jha’s ka notazoniny. Azo lazaina ho famaliana babena ny ray aman-dreny ny azy ny fanaovana mozika. “Anisan’ny fanirian’ny mamako, ny hahatonga ahy ho mpanao mozika ka izao tanteraka izao izany”, hoy izy. Efa maro ny sanganasan’i Jha’s ka anisan’izany ny «Tsy kivy», izay rindran-tsary novokarina sy notontosain’i Sylvanno Ratsimandresy. Miparitaka any anaty «You tube» sy ireo tambajotran-tserasera maro izany. Toy ireo mpanakanto rehetra, manana tanjona ny halaza izy. Anisan’ny fanambiny ny ho reharehan’ny zanak’i Nosy be, tanàna nipoirany. Mampiavaka azy ny fandrafetana tononkira manakaiky kokoa ny tanora ary mitarika azy ireo hanana fanantenana amin’ny fiainana. Misokatra amin’ny olon-drehetra i Jha’s, amin’ny fiaraha-miasa. “Tsy mila kivy isika rehetra na mafy aza ny fiainana”, hoy izy. Ho an’izay mitady ho kivy, henoy ilay hirany «Tsy kivy» fa mampisy fanantenana amin’ny fiainana izany, araka ny nambarany. “Mipetraka hatrany ny maha fialamboly ny mozika. Saingy fotoana izao hidirana tanteraka eo amin’ny sehatry ny mahamatihanina eo amin’ity zavakanto iray ity”, hoy i Jha’s.NarilalaL’article Afro beat sy reggae: miroso hatrany i Jha’s a été récupéré chez Newsmada.

Salon de l’étudiant et de l’emploi : Va pour la seconde édition
24/11/2020

Un meilleur choix d’offres d’enseignements supérieurs entraînerait une meilleure employabilité dans le monde du travail. Orientation, conseils et informations, ce sont les mots qui résument le mieux la deuxième édition du salon de l’étudiant et de l’emploi officiellement lancé hier. « Pour que les étudiants puissent choisir les offres de formation qui correspondent à leurs aspirations, à leurs besoins et à l’avenir qu’ils se sont fixés ». Ce sont là les propos du Pr Gil Dany Randriamasitiana, secrétaire général auprès du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique lors de l’ouverture officielle du salon de l’étudiant et de l’emploi deuxième édition à Anosy hier. Propos qui reflètent la volonté des organisateurs, entre autres, la Maison de la Communication des Universités, le Ministère de tutelle, l’Université d’Antananarivo et des partenaires techniques et financiers de faciliter le choix des filières de formation pour les jeunes Malgaches. En effet, faire le choix des études supérieures n’est pas aisé pour bon nombre de jeunes bacheliers du pays. Conséquence, beaucoup d’étudiants passent d’une filière de formation à une autre durant leur cursus universitaire. Un phénomène appelé « être en quatrième année de première année ». Ce qui constitue une perte de temps pour les étudiants et une perte d’argent pour leurs parents. Outre cela, l’incapacité des nouveaux bacheliers à bien choisir l’offre d’enseignement supérieur qui corresponde réellement à leur aspiration entraîne également une hausse du taux d’abandon auprès des universités du pays. Unique. Le salon de l’étudiant et de l’emploi entend renverser la vapeur. Organisé du 23 au 25 novembre 2020 à Anosy, et gratuit, l’évènement consiste à exposer « uniquement les offres de formations d’enseignements supérieurs des établissements d’enseignement supérieur habilités par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique », d’après les explications de Fanjanarivo Fanja, directeur général de la Maison de la Communication des Universités. Interrogée sur la particularité de l’édition de cette année, la DG de la Maison de la Communication des Universités de noter « nous allons promouvoir la culture entrepreneuriale durant le salon de l’étudiant et de l’emploi de cette année. Pour cela, nous organisons un concours de start-up proposant des services ou des produits innovants dans le cadre de la protection de l’environnement ». Des séances d’informations et de sensibilisation, via des conférences-débats par exemple, sont organisées afin de proposer des outils aux jeunes, leur permettant de mieux réussir leurs études. Les résultats du baccalauréat de cette année faisant savoir qu’il y a actuellement 77 085 nouveaux bacheliers dans le pays, des initiatives de guidage, d’orientation et de conseils sur les offres d’enseignements supérieurs existants et fiables sont plus que nécessaires. José Belalahy L’article Salon de l’étudiant et de l’emploi : Va pour la seconde édition est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Salon de l’étudiant et de l’emploi : Va pour la seconde édition a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Agriculture : 120 000 dollars offerts par la BAD aux gagnants du concours AgriPitch
24/11/2020

La BAD encourage l’entreprenariat dans le secteur de l’agriculture. Le développement agricole pour l’autosuffisance alimentaire figure parmi les grands défis que la BAD (Banque africaine de développement) compte relever. C’est dans ce cadre que cette institution a organisé le concours pour les entrepreneurs agricoles. 120 000 dollars américains ! C’est ce qu’ont reçu les trois entrepreneurs du secteur de l’agriculture, récompensés par la BAD à l’issue du concours AgriPitch. Bien que les start-ups malgaches brillent parfois dans ce genre de concours, aucun entrepreneur de la Grande île n’a remporté le prix, pour cette fois. « La première lauréate, Kenyane, est fondatrice d’une entreprise de transformation du manioc. Les deux autres sont Nigérians, l’un cofondateur d’une start-up de transformation des aliments par les nouvelles technologies, l’autre propriétaire d’une entreprise d’approvisionnement alimentaire auprès de petits exploitants agricoles », a déclaré la BAD, organisatrice du concours. A noter qu’AgriPitch a permis à de nombreux jeunes entrepreneurs agricoles du continent de présenter leurs projets à un groupe d’experts et d’investisseurs, qui a sélectionné des lauréats classés dans trois catégories notamment la catégorie des Startups, des Startups matures et la catégorie des Entreprises dirigées par des femmes. « J’étais tellement contente à l’annonce de mon nom ! », a réagi Elizabeth Gikebe, fondatrice de « Mhogo Foods » au Kenya, qui a remporté le prix de 20 000 dollars américains dans la catégorie des entreprises dirigées par des femmes. Ravie de n’avoir pas baissé les bras, Elizabeth Gikebe avait déjà présenté « Mhogo Foods » aux éditions 2018 et 2019 d’AgriPitch. Son entreprise apporte de la valeur à la production de manioc en transformant les tubercules pour en faire de la farine, des en-cas au manioc (repas léger) et des aliments pour animaux sans gluten. « C’est avec beaucoup de persévérance qu’on arrive à obtenir ce qu’on recherche. C’est bien la preuve que tout arrive au temps qui lui est propre », a-t-elle déclaré. Mode virtuel. Pour faciliter la participation de tous, le concours a été organisé de façon virtuelle dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Il a enregistré plus de 2 500 candidatures et 605 propositions en provenance de trente pays africains. Au total, 25 finalistes de douze pays ont été retenus. Les finalistes ont participé à un campus de deux semaines sur le développement des affaires, puis les neuf premiers ont obtenu une ultime chance de faire valoir leur projet devant un jury en ligne composé d’experts et d’investisseurs. « On éprouve toujours une grande satisfaction lorsqu’on est choisi parmi une telle panoplie d’entreprises », a confié Ikenna Nzewi, lauréat dans la catégorie « Start up », qui représentait Releaf , une société technologique de pré-transformation d’aliments. Créée par des diplômés nigéro-américains des universités du MIT, de Yale et Duke et implantée à Uyo, au Nigeria, Releaf envisage de réserver son prix de 20 000 dollars à des investissements futurs. Pour Femi Aiki, PDG de Foodlocker, lauréat du prix de 40 000 dollars dans la catégorie des Start-ups matures, ce financement de démarrage donne « un bon coup de vent dans les voiles » de son entreprise, soutient les petits agriculteurs en leur procurant des technologies pour produire des aliments comme les tomates et le poulet. « Avec ce prix, nous pourrons nous permettre d’acheter plus d’intrants. Nous disposons maintenant des fonds pour faire appel à davantage d’experts dans les chaînes de valeur qui peuvent soutenir les petits agriculteurs plus excentrés. Cet argent aidera l’entreprise à obtenir de bons résultats », a-t-il expliqué. Bref, pour la BAD, ce concours vise à encourager l’entreprenariat dans le secteur de l’agriculture, pour capitaliser les grandes opportunités qui se présentent en termes d’avantages comparatifs dont bénéficient de nombreux pays africains comme Madagascar. Antsa R. L’article Agriculture : 120 000 dollars offerts par la BAD aux gagnants du concours AgriPitch est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Agriculture : 120 000 dollars offerts par la BAD aux gagnants du concours AgriPitch a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Fitarainana momba ny fanabeazana: mavesatra ho an’ny sekoly tsy miankina ny hetra
24/11/2020

Sampandraharaha mitondra soa ho an’ny vahoaka ny sekoly miahy tena ary mizaka ny satan’ny asa fanabeazana fa tsy natao hitadiavana tombombarotra toy ny orinasa. Maneho ny olana ireo mpiandraikitra manoloana ny hetra takin’ny fanjakana.    Araka ny fepetra ankapobeny mifehy ny hetra, tafiditra amin’ny lalàna mifehy ny tetibolam-panjakana ampiasaina amin’ity taona ity, tsy maintsy manefa tataon-ketra alaina amin’ny karama (IRSA) amin’ny sandany 10% ny sekoly tsirairay. Ny saram-pianaran’ny mpianatra anefa, tsy azo hakana ampahany hatao hetra ka sahiran-tsaina ny mpitantana sekoly manoloana izany. “Amin’izao fotoana izao, tonga ny mpitaky hetra maka ny hetra tokony ho naloa nanomboka ny taona 2017 raha hanamboatra “carte d’identité fiscale” sy laharan’ny karatra maha mpandoa hetra ny mpiandraikitra ny sekoly tsy miankina”, hoy ny filohan’ny fikambanan’ny sekoly miahy tena Aile (Association des instituts laïques pour l’éducation), Rakotomalala Célin. Mavesatra ho an’ny sekoly izany sora-bola izany, indrindra tsy misy fidiram-bola ankoatra ny saram-pianarana avy amin’ny mpianatra. Nampahatsiahiviny fa nihevitra ny sekoly tsy miankina ho sampandraharaha ilain’ny vahoaka ny fitondrana nifanesy ka ny vola azony no entiny mampihodina ny asany nefa tataovana hetra indray ankehitriny. Ireo mpanabe amin’ny maha olom-pirenena azy, efa mandoa ny IRSA 2 000 Ar isam-batan’olona miasa amin’ny sekoly.Ankoatra ny hetra, tsy nisitraka tolotra fanampiana ny mpanabe avy amin’ny sekoly miahy tena nandritra ny fihibohana ary mbola nanampy trotraka ny fanafoanana ny fanampiana ny fampihenana ny vola mivoaka amin’ny ray aman-dreny ary ny fanohanana 24 000 Ar ho an’ny mpampianatra miampy ny tosika ho an’ny fikambanan’ny sekoly miahy tena. Nanome toky ny minisitry ny Fanabeazana fa hangataka hamerenana ireo tohana telo ireo raha nitafa tamin’ny solontenan’ny mpiandraikitra ny sekoly tsy miankina.Vonjy A.L’article Fitarainana momba ny fanabeazana: mavesatra ho an’ny sekoly tsy miankina ny hetra a été récupéré chez Newsmada.

Kidnapping karana: afaka  noho ny fisalasalana ireo voampanga
25/11/2020

Nafahan’ny fitsarana noho ny fisalasalana tamin’ny vesatra niampangana azy, ireo andian-jiolahy voasaringotra tao anatin’ny raharaha fakana an-kerinysy ny fitazoamana basy tsy ara-dalana, ny taona 2018. Naharitra ora maro ny fihainoana ireo voampanga efa-dahy . Tsy tonga nanatrika izany kosa ny telo lahy tamin’izy fito ireo. Meloka anefa izy ireo noho ny vono sy fandratrana an-tsitrapo nataony. Vokany, voasazy an-tranomaizina telo volana avokoa izy ireo ary mbola namoahan’ny fitsarana didy fampisamborana ihany koa.Re nandritra ny fotoam-pitsarana ny raharaha fa voasazy an-tranomaizina herintaona teny Tsiafahy Ragodogodona, noho ny fampiasana ny karatra maha mpanao gazety. Efa voaefa anefa ilay sazy, hoy hatrany ny didy nivoaka. « Nolavin’ny fitsarana ihany koa ny fangatahana onitra nataon’ny CFOIM na ny vondron’ny frantsay teratany indianina eto Madagasikara », hoy ny fanazavan’ny loharanom-baovao iray.Henintsoa HaniL’article Kidnapping karana: afaka  noho ny fisalasalana ireo voampanga a été récupéré chez Newsmada.

Andron’ny indostria aty Afrika : Fanodinam-bokatra eto an-toerana ho an’i Madagasikara
21/11/2020

Nankalazaina, omaly, tao amin’ny minisiteran’ny Raharaham-bahiny ny Andron’ny indostria aty Afrika 2020. Nitarika ny fotoana ny Sampandraharahan’ny Firenena mikambana misahana ny indostria (Onudi), ny minisiteran’ny Indostria, ny varotra sy ny asa tanana ary ny Sendikan’ny indostria eto Madagasikara (Sim). Navoitra tamin’ny An­dron’ny indostria aty Afrika ny fifanakalozana malalaka ao anatin’ny fifaninanana, izay misy tse­na mahatratra 3 000 miliara dolara aty Afrika. Mitaky vokatra betsaka avy amina fi­renena isanisany izany, ampy ho an’ny tsena anatiny sy hoentina eo amin’ny tsenan’ny fifanakalozana. Ma­no­hana izay tetikasa misy mangaraharaha mankany amin’izany tolotra izany ny Onudi. Ho an’i Madaga­si­ka­ra, fanamby napetraka ny fa­nomezan-danja ny fanodinam-bokatra eto an-toerana ho an’ny tsena anatiny, koa hampirisihina ny mpanjifa hirona amin’ny vita malagasy. Aorian’izay ny tolotra ho an’ny tsena ivelany hifaninana amin’ny hafa. Mifamatotra ny indostria sy ny varotra ka manafaingana izany ny fampiasana an­govo azo havaozina, ny fidirana amin’ny teknolojia vaovao, ny fiantsoana ny mpampiasa vola mivantana avy any ivelany. Mitombo hatrany ny fampiasam-bola aty Afri­ka ataon’ireo firenen-dehibe, efa nahatratra 49 mi­li­ara dolara tamin’ny 2019, saingy tamin’ity taona ity, nosembanin’ny Covid-19.Indostria iray isaky ny distrika irayNotsiahivin’ny minisitra Ra­kotomalala Lantosoa, fa tsara toerana ny indostria ma­lagasy tamin’ny taon-dasa sady nahazo fanohanana tamin’ny Onudi. Mbola anatin’izay fampiroboroboana ny indostria malagasy izay ny politikan’ny fitondram-panjakana: Indostria iray isaky ny distrika iray. Ankoatra ireo orinasa tafatsangana tamin’ity taona ity, hisy tetikasa fananganana in­dostria iray goavana ma­no­dina ny vokatry ny fambolena, ny fiompiana ary ny jono any atsimo andrefana, amin’ny taona 2021, vatsin’ ny Bad vola. “Eto Madagasikara, isan-taona, mankalaza ny An­dron’ny indostria aty Afrika, ahafahana manao jery todika ny zava-bita sy hijerena ny ho avy miaraka amin’ireo mpiara-miombon’antoka, sehatra tsy miankina”, hoy ny minisitra Rakotomalala Lan­tosoa. Napetraka ny lo­hahevitra hoe fampandrosoana ny indostria maharitra, manolona ny fisokafan’ny tsena aty Afrika sy fiatrehana ny fandalovan’ny valanaretina coronavirus.R.MathieuL’article Andron’ny indostria aty Afrika : Fanodinam-bokatra eto an-toerana ho an’i Madagasikara a été récupéré chez Newsmada.

Coupures d’eau : Situation intenable dans certains quartiers de Tana
24/11/2020

Certaines installations sont alimentées « au compte-goutte » ! Invivable. La situation en matière d’eau dans de nombreux quartiers d’Antananarivo est de plus en plus intenable face aux coupures à répétition, voire permanente pour certaines localités. Robinets à sec, ou presque, depuis des semaines voire des mois pour certains quartiers comme Ambohitrarahaba, Antsampandrano, Ivandry, Ambohibary Alasora, Tsarahonenana, Ankatso, pour ne citer que cela, car la liste est longue. D’autres ont dû passer le week-end dernier, et même jusqu’à hier, sans eau. C’était le cas pour de nombreux fokontany où les usagers ont dû se ravitailler en eau chez des amis ou des proches pour avoir de quoi se laver, en attendant le retour à la normale. Seulement, la « normalité » semble maintenant être les coupures d’eau (mais aussi de l’électricité) à répétition, pour diverses raisons. Celle avancée par la société nationale d’eau et d’électricité, JIRAMA, est bien souvent en lien avec des travaux impératifs à effectuer sur les installations. « C’est invivable. L’eau est coupée durant toute la journée et ne revient que vers 22h, voire 23h ou minuit, pour être à nouveau coupée vers 2h du matin. Du coup, nous veillons tard toutes les nuits pour remplir les bassines et les bidons pour notre consommation du lendemain. Et quand certains soirs, les robinets restent désespérément secs, nous sommes contraints d’aller chercher de l’eau chez des amis. Ce qui occasionne des coûts, outre les factures de la JIRAMA qui, curieusement, ne cessent d’augmenter. Et l’électricité, n’en parlons pas. Ces baisses de tension qui ne permettent l’usage d’aucun appareil… Trop, c’est trop ! », s’indigne un usager d’Ivandry où les coupures d’eau et la baisse de la tension électrique sont devenues le lot quotidien des habitants. En cette période de grande chaleur, les consommations d’eau pour l’hygiène et la lessive sont en augmentation, alors que l’eau n’est pas disponible. Période d’étiage ou pas, le problème devient permanent, au grand désespoir des usagers. Hanitra R. L’article Coupures d’eau : Situation intenable dans certains quartiers de Tana est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Coupures d’eau : Situation intenable dans certains quartiers de Tana a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Nomcebo Tana danse « Jérusalem » 
23/11/2020

Nomcebo fait bouger un gradin clairsemé. Après avoir sillonné le triangle du Nord, notamment à Nosy-Be, Majunga, Sambava, Toamasina, l’interprète de Jérusalem débarque dans la capitale malgache hier pour livrer un grand concert au coliseum Analamahitsy. « Nous attendons ce moment depuis longtemps » a affirmé Jean Luc, un jeune parmi l’assistance. Le coliseum a été secoué par les artistes malgaches qui assuraient la première et la troisième parties du spectacle. En à peu près trois heures d’horloge, Tence Mena, Mad Max, et autres grosses pointures se sont succédé sur les planches. c’est avec satisfaction qu’ ils ont feuilleté leur répertoire. Vers 16 heures 30 , Nomcebo monte sur scène. Un accommodement musical presque parfait pour la jeune femme. Une artiste dotée d’une voix inhabituelle. Le concert de Nomcebo, hier, Dimanche 22 novembre, aurait connu un succès total s’il n’avait pas démarré un peu tard. Elle était attendue comme une reine. Elle est arrivée avec un sourire aux lèvres, et a chanté. Musicalement parlant. Le public qui a effectué le déplacement au coliseum Analamahitsy, a pu ressentir, la dimension artistique de la chanteuse Sud-africaine. Elle n’a pas donné dans la dentelle. Comme à son habitude, elle est restée dans sa gamme dont elle seule a le secret. La voix de Nomcebo ne perd pas de sa splendeur. Des interprétations aux chansons inédites en passant par les titres connus comme “Jerusalem” qui l’ont révélée et lui ont donné une identité musicale. Cette musique a fait danser Analamahitsy. Le public a suivi les paroles de la chanson avec les yeux fermés. L’ambiance était chaude sur le gradin clairsemé. Après, Black M, Nomcebo est la deuxième artiste internationale qui a livré un concert à Madagascar pour cette année. Malgré les polémiques suscitées par son séjour dans la Grande-Île, elle a pu rencontrer ses « fans ». Iss Heridiny L’article Nomcebo Tana danse « Jérusalem »  est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Nomcebo Tana danse « Jérusalem »  a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Fizarana vaovao momba ny herisetra: ilaina fitandremana ny teny sy ny sary ampiasaina
18/11/2020

Nifarana omaly ny fiofanana natokana ho an’ny mpanao gazety 20 teto an-dRenivohitra momba ny herisetra mifototra amin’ny mahalahy na mahavavy, ny miralenta ary ny fiarovana ny ankizy amin’ny fanararaotana mamoafady.Nikarakara ny fiofanana nandritra ny roa andro teny Antaninarenina ny fikambanan’ny vehivavy mpanao gazety sy ny Unicef. Efa ela no nanomana ity fiofanana ity ny Unicef izay mifandraika koa amin’ny hetsika 16 andro (25 novambra-10 desambra) hivoizana ny hafatra mifandraika amin’ny ady ho fanafoanana ny herisetra atao amin’ny vehivavy, hoy ny tomponandraikitry ny miralenta ao amin’ny Unicef, Rossella Albertini, omaly. Nohamafisiny fa tena ilaina ny mpanao gazety hivoy ny hafatra sy hanabe ny vahoaka indrindra ao anatin’izao fotoana mampirongatra ny fanolanana eto Madagasikara izao.Manana andraikitra hampahafantatra ny zava-misy ny haino aman-jery nefa mila mitandrina amin’ny teny sy ny sary ampiasaina tsy hiteraka fanilikilihina ho an’ilay olona niharan’ny herisetra (fanolanana) na koa ny fianakaviany akaiky. Tsy voatery hifantoka amin’ilay olona niharan’ny fanolanana hatrany ny fototry ny vaovao omena ny mpamaky sy ny mpihaino fa zava-dehibe ny fizarana ny fisian’ny lalàna mifehy ny herisetra mifototra amin’ny mahalahy na mahavavy sy ny fisian’ny foibe Vonjy sy ny sampana BFP afaka mandray an-tanana. Manampy ny foibe koa ny laharana maitso maimaimpoana 813 sy 417 ahazoan’ny daholobe mitoroka ny trangana herisetra.Vonjy A.L’article Fizarana vaovao momba ny herisetra: ilaina fitandremana ny teny sy ny sary ampiasaina a été récupéré chez Newsmada.

Andry Rajoelina à Toamasina : Début de la réalisation du projet MIAMI
18/11/2020

Andry Rajoelina a procédé, hier, au coup d’envoi des travaux de construction du bord de Toamasina.  » Nous allons réaliser tous nos engagements « . C’est ce qu’a martelé le président Andry Rajoelina hier lors de son déplacement à Toamasina. Actuellement en visite dans la Ville du Grand Port, le Chef de l’Etat a donné hier le coup d’envoi des travaux d’embellissement du bord de Toamasina. Un des projets phares de son quinquennat. Deux ans, ou enfin presque, après son accession au pouvoir, le TGV enclenche la vitesse supérieure et procède au lancement de ce projet, considéré par bon nombre d’observateurs comme l’un des grands défis présidentiels, outre la RN44, la RN5A, et la RN10. Le projet MIAMI comprend 4 phases. La première phase qui va débuter immédiatement concerne la Plateforme Nord engendrant la réalisation des protections de berge en béton et d’aménagement des quais de promenade entre l’Hopitaly Be de Toamasina et l’Hôtel Neptune. Cette première phase prévoit aussi la construction de nouvelles infrastructures et de lieux de loisirs sur un surface de 800m 2 longeant le bord. Le projet implique aussi l’installation de différentes infrastructures sportives, entre autres, des terrains de foot, de basket, de volley ball, un skatepark, mais aussi un jardin pour les amoureux, une aire de jeux pour les enfants ainsi qu’un espace destiné aux commerces de coco, les bars, les tekateka et les huîtres qui font la réputation du bord de Tamatave, des labos photos…  Les commerçants seront réintégrés sur des emplacements spécifiques aménagés spécialement pour leurs activités respectives et bénéficieront chacun d’un programme d’accompagnement professionnel. Centre d’exposition. A entendre les explications du ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, les commerçants du bord de Toamasina pourront poursuivre leurs activités pendant la phase d’exécution de la Plateforme Nord qui durera 5 mois. La population Betsimisaraka pourra donc exploiter les nouvelles infrastructures et voir les changements apportés par le projet MIAMI d’ici le mois de mars 2021. Pour promouvoir l’artisanat et la culture, un centre d’exposition et un village artisanal seront implantés au bord de mer de Tamatave. C’est l’entreprise SMATP qui a été choisie pour réaliser cette promesse présidentielle. La 2ème phase du projet concerne, quant à elle, la Plateforme Sud comportant un Beach games.  » L’objectif de ce projet est de promouvoir le secteur touristique et de développer l’économie « , a déclaré le président Andry Rajoelina lors de sa prise de parole. Lancement des travaux. Tout de suite après son atterrissage à l’aéroport d’Ambalamanasy, le couple présidentiel a donné le coup d’envoi des travaux de réhabilitation du Boulevard Ratsimilaho, ravagé par les dernières intempéries. Le Chef de l’Etat a aussi inauguré la route en béton reliant l’Hopitaly Be de Morafeno et l’hôpital manara-penitra. Désormais, la Société du Port à gestion Autonome de Toamasina dispose d’un centre de formation dans le domaine du métier portuaire. Il s’agit du Port Academy Center Toamasina. Les travaux ont été financés entièrement par la SPAT. Après ces visites auprès des chantiers en cours, le couple présidentiel s’est rendu au stade de Barikadimy pour soutenir les Barea de Madagascar qui ont affronté la Côte d’Ivoire hier. Dans la soirée, Andry et Mialy Rajoelina ont fait la fête avec les joueurs des Barea et la population de Toamasina lors d’un grand rassemblement qui s’est tenu devant l’hôtel de ville. La soirée s’est clôturée par des feux d’artifice. Davis R L’article Andry Rajoelina à Toamasina : Début de la réalisation du projet MIAMI est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Andry Rajoelina à Toamasina : Début de la réalisation du projet MIAMI a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Fikaonan-dohan’ny minisiteran’ny Fitsarana: ho tonga hatrany amin’ny fanamelohana ho faty ny fanolanana
25/11/2020

Mbola eny ambony latabatra aloha fa iandrasana vokatra mivainga. Mikaon-doha eny Ambohimanambola, hatramin’ny rahampitso ireo mpitsara miisa 138 manerana ny Nosy. Anisan’izany ireo miandraikitra ny raharaha momba ny herisetra mianjady amin’ny maha lahy na ny maha vavy. “Misy fidinana ifotony ataon’ny minisitera ho fanamafisana ny ady. Hapetraka ny tanjona fohy sy lavitra ezaka manoloana io herisetra sy fanolanana ankizy tsy ampy taona io”, hoy ny sekretera jeneralin’ny minisiteran’ny Fitsarana, Imbiky Herilaza, omaly. Notsiahiviny fa efa nisy ny toromarika hahafahana mametraka ireo mpitsara manerana ny faritra hiandraikitra izany ady izany.Fanamelohana ho faty amin’ny fanolananaHisy koa ny fivoriana momba ny heloka bevava sy ny herisetra. Ho avy ny fanentanana any amin’ny faritra ny amin’ny hanovana ny toe-tsaina sy ny fitondran-tena ary ny fametrahana ny fanenjehana sy fanasaziana, araka ny nambarany. Nanteriny fa tsy tokony hatahotra amin’ny fitorohana ny rehetra satria efa mihanaka ny raharaha ary ho tonga hatrany amin’ny fanamelohana ho faty io resaka herisetra sy fanolanana io. “Anisan’ny anton’io herisetra io ny zava-mahadomelina, ny resaka toe-tsaina. Eo koa ireo tokony hiteny nefa tsy sahy”, hoy ihany izy. Nanentana ny mpitandro filaminana ny fitsarana mba hitondra ny antontan-taratasy feno rehefa eny amin’ny fitsarana, hahafahana mitsara araka ny tokony ho izy.Fitsarana manakaiky vahoakaTafiditra amin’izao atrikasa izao koa ny famolavolana boky mampahafantatra ny asan’ny fitsarana, tafiditra amin’ny politikan’ny minisitera amin’ny fametrahana ny fanjakana tan-dalàna. Eo koa ny fiarovana ny zo.Tsiahivina fa anisan’ny miatrika izany ireo mpitandro filaminana, ny mpisolovava ary ny fiarahaomonim-pirenena. Hifantohan’ny dinika amin’izany ny fitsarana manakaiky vahoaka sy natao ho an’ny rehetra. Hihainoana sosokevitra izany ary havadika ho boky. Haparitaka ahalalan’ny rehetra ny dingana atao eny anivon’ny fitsarana sy ireo torolalana samihafa manodidina izany.Synèse R.L’article Fikaonan-dohan’ny minisiteran’ny Fitsarana: ho tonga hatrany amin’ny fanamelohana ho faty ny fanolanana a été récupéré chez Newsmada.