CFM – Krizy 2002-2013: “Tsy mbola misy didim-panjakana ny fanomezana onitra”       

News - CFM – Krizy 2002-2013: “Tsy mbola misy didim-panjakana ny fanomezana onitra”       

News - CFM – Krizy 2002-2013: “Tsy mbola misy didim-panjakana ny fanomezana onitra”       

                
Valin-kafatra. Nitondra fanazavana momba ny onitra ho
an’ireo niharam-boina noho ny krizy ny eo anivon’ny CFM. Tsy
mitombina koa ny resaka nataon’ireo gadra politika, ny herinandro
teo. 

“Diso ny filazana fa anjaran’ny
fanjakana malagasy ny 30 % amin’ny fanonerana sy fanarenana ary
an’ny mpiara-miombon’antoka ny 70%. Tsy misy milaza an’izany na any
amin’ny tondrozotra na any amin’ny lalàna” hoy ny filohan’ny
CFM, i Maka Alphonse, teny Ampefiloha. Tsy manao ny nahimpony
amin’ny fandraisana fanapahan-kevitra amin’ny  hanomezana na
tsia fanonerana fanarenana ry zareo fa tsy maintsy manaraka ny
voalazan’ny lalàna. Hisy didim-panjakana ny fanonerana na ny
fanomezana onitra hamaritra ny fomba arahina. Hatramin’izao, tsy
mbola misy izany didim-panjakana izany. “Mahatsapa izahay
 ary nanapa-kevitra fa misy andraikitra tokony hataonay”,
hoy izy. Namolavolana mialoha ny volavolana didim-panjakana,
natolotra ny governemanta tamin’ny aogositra 2019 izany.

Feran’ny lalàna mifehy ny
tetibola ny fanonerana 

Anisan’izany ny
  fananganana “Fond nationale de solidarité”
(FNS) sy ny “Caisse nationale de réparation et
d’indemnisation” (CNRI). Eo koa ny momba ny foto-kevi-dehibe
amin’ny fanomezana fanonerana sy fanarenana.

Voalaza amin’izany mialoha ny
volavolana didim-pitsarana izany fa mandray anjara amin’ny
tahirim-pirenen’ny firaisankina ny fanjakana sy ny
mpiara-miombon’antoka. Feran’ny lalàna mifehy ny fitantanam-bola ny
an’ny fanjakana amin’izany. Hatramin’izao, tsy mbola misy sora-bola
ny amin’ny fanonerana sy fanarenana. Tsy anjaran’ny CFM ny manao
tetibola na ny lalàna mifehy ny tetibola. Tsy misy ny fanonerana
azo atao, raha tsy misy ny didy fampiharana izany.

R.Nd.

 

Article tiré de Newsmada

L’article CFM – Krizy 2002-2013: “Tsy mbola misy didim-panjakana ny fanomezana onitra”        a été récupéré chez Newsmada.

Nivoaka tamin'ny : 22/09/2020

Zarao

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Vakio ihany koa

News - Delire Madagascar

BEN’NY TANÀNA NY FARITRA ANALAMANGA: Manohana an’i Andry Rajoelina

Hifanome tànana amin’ny kandida Andry Rajoelina ireo ben’ny tanàna eto amin’ny faritra Analamanga. Nambaran’ny ben’ny tanàna ny kaominina Ambohidratrimo, Clovis Arthur Rajaonasolo fa manohana tsy misy fepetra ny laharana faha-13 ny 80 % ny mpikambana ao anatin’ny fikambanan’ny ben’ny tanàna eto amin’ny faritra Analamanga. Ny fahitana ny fiarahamiasa tamin’i Andry Rajoelina tamin’izy filohan’ny tetezamita no nahatonga ireo ben’ny tanàna nanapa-kevitra. “Efa niara-niasa akaiky tamin’ny kandida Andry Rajoelina ny ankamaroanay”, hoy ben’ny tanàna Clovis Arthur Rajaonasolo. Fiomanana Nitondra ny teny an’ireo ben’ny tanàna ihany koa i Clovis Arthur Rajaonasolo fa tsy ampy fanomanana ankamaroan’ny mpitarika. Hany ka misababaka fotsiny rehefa lany. Tsy misy akory ny fanomanan-tena manomboka any amin’ny fokontany ka hatrany amin’ny ambaratonga samy hafa. Anisany antony iray hafa hanohanan’ireo ben’ny tanàna ny laharana faha-13 ny fiomanana nataon’ity kandida ity ho lasa filoham-pirenena. Eo ihany koa ny fahaizany mihaino ny hafa. Voatery manohana an-dRakoto na an-dRabe foana ve izany vao afaka hampandroso ny tanàna? Lynda A. Cet article BEN’NY TANÀNA NY FARITRA ANALAMANGA: Manohana an’i Andry Rajoelina est apparu en premier sur déliremadagascar.

News - News Mada

Ambohidrapeto: mpivaro-kena voatafika, lasa ny 4 hetsy Ar

Nirefotra ny basy teny Avaratsena Ambohidrapeto, afakomaly hariva. Nihorohoro tanteraka ny mponina satria tao anatin’ny fotoana nahabetsaka ireo mpandeha no nitrangan’ny fanafihan-jiolahy. Araka ny kaomandin’ny borigadin’Itaosy, ny GPHC Raniriarison Claude Olivier, jiolahy miisa efatra nitondra basy no nanafika teny Avaratsena kaominina Ambohidrapeto, tamin’io fotoana io. Nisy mpamongady iray nidiran’ireo jiolahy, saingy tsy nahazo na inona na inona ireo jiolahy. Tsy vitan’izay fa nifindra tao amin’ny mpivaro-kena iray indray ry zalahy ka nalainy ny vola rehetra tao amin’ilay mpivaro-kena. Mitentina 4 hetsy Ar ny vola lasan’ireo jiolahy tao amin’ilay mpivaro-kena, araka ny fanazavan’ny zandary hatrany. nambaran’ireo mpivarotra teny Avaratsena kosa fa maro ireo mpivarotra nisokatra tamin’io fotoana io, saingy niantefa tany amin’ilay mpivaro-kena ny lalan’ireo jiolahy rehefa tsy nahazo tao amin’ilay mpamongady ry zalahy. Nanapoaka basy ireo jiolahy ka tamin’izany no nahataitra ireo olona teo amin’ny manodidina. Voalazan’ireo nahita ny fitrangan’ny fanafihana fa lasa nitsoaka noho ny tahotra ireo olona tao amin’ilay fivarotan-kena ka nanjaka tanteraka ireo jiolahy nandraoka ny vola tao anaty fitoeram-bola. Mitohy, araka izany, ny fanadihadiana ataon’ny zandary.J.CL’article Ambohidrapeto: mpivaro-kena voatafika, lasa ny 4 hetsy Ar a été récupéré chez Newsmada.

News - Midi Madagasikara

Nécrologie du 4 septembre 2020

Cliquez pour agrandir   L’article Nécrologie du 4 septembre 2020 est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Nécrologie du 4 septembre 2020 a été récupéré chez Midi Madagasikara.

News - News Mada

FLM Farafangana: hampidirina anaty CNaPS ny katekista miisa 1.042

Anisan’ireo zana-paritra fahatelo amin’ireo valo mandrafitra ny synodam-paritany Fiangonana Loterana Malagasy (FLM) Atsinanana ny any Mahafasa Centre. Na lavitra aza ny lalana mankany miainga eo Farafangana, tonga tany an-toerana ny Tahirim-pirenena misahana ny fiahiana sosialy (CNaPS), nampiofana ny tompon’andraikitry ny fiangonana mikasika ny zon’ny mpiasa, indrindra ny fiahiana sosialy. Miisa 1.042 ny katekista any amin’ny synodam-paritany FLM Atsinanana, ka nanaraka ny atrikasa ny 79 amin’izy ireo. Nilaza ny Pastora Andrianjafy Octave Bénil, filohan’ny sybida fa “tsy maintsy ampidirina ho mpikambana anaty CNaPS avokoa ireo katekista ireo, hatramin’ny volana marsa 2020, izay efa voafaritry ny tetikasa diakônaly amin’ny fiarovana ny zon’ny mpiasa”.Hanana fidiram-bola fanampinyNampahafantarina ireo mpizaika ny fanampian’ny CNaPS ny katekista sy ny ankohonany. Ny fanampiana ny fianakaviana, ny ho an’ny tra-doza vokatry ny asa, ny fisotroan-dronono, sns. Resy lahatra ireo 79 niofana fa tena ilaina ny fiahiana sosialy. Nohamoraina ny fikarakarana, toy ny famenoana ny antontan-taratasy, angatahana ny fanampiana.Nampirisihin’ny talen’ny CNaPS Mandimbisoa Mamy ireo mpiofana hamorona asa fihariana mampidi-bola fanampiny, toy ny fiompiana akoho gasy ohatra, hanamorana ny fandoavana latsakemboka. Nizarana fahatsiarovana sy kojakoja samihafa izy ireo, miampy bokikely mirakitra lalàna ny fiahiana sosialy, hanamafy ny fahalalana azo.Njaka A.L’article FLM Farafangana: hampidirina anaty CNaPS ny katekista miisa 1.042 a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Efa nigadra teny Antanimora: tratra ireo jiolahy mpanendaka olona avy manao Karaoke

Tsy mety fay! Noraisim-potsiny ireo jiolahy efatra malaza ratsy amin’ny fanendahana olona avy manao Karaoke eny amin’ny faritra Tanjombato. Ireo polisy miasa ao amin’ny Commissariat Central Tanjombato no nahasambotra ireto jiolahy ireto, ny 16 sy 19 jolay 2019 no nahasambotra azy efa-dahy ireto. Taorian’ny angom-baovao sy ny fanaraha-maso nataon’ny polisy no nahasamborana ny telo amin’izy ireo teny Andafiatsimo, ny zoma maraina tamin’ny 5 ora. Nohamafisin’ny polisy fa ry zalahy ireto no mpanendaka eny amin’ny faritra Ankady sy ny manodidina. Manomboka amin’ny 6 ora ka hatramin’ny 10 ora alina no tena fanaovan’izy ireo ny asa ratsiny. Ireo olona avy manao karaoke sy tara fodiana amin’ny alina no tena mitondra faisana amin-dry zalahy ireto. Mody mianjaika toy ireny avy namonjy alim-pandihizana ireny ry zalahy ary tsy mifidy asiana fa izay tratra dia mitondra faisana. Ny jiolahy iray hafa kosa tratra teny Tanjombato, omaly maraina. Izy ity indray dia eny amin’ny lalana RN 7 faritra Tanjombato no tena manao ny asa ratsiny. Ireo mpitondra moto no tena lasibatra. Voalaza fa manao andiany telo ry zalahy rehefa manao ny asa ratsiny. Efa nigadra ry zalahy ireto, saingy miverina manohy ny asa ratsiny indray aorian’ny fivoahana ny fonja.Jean ClaudeL’article Efa nigadra teny Antanimora: tratra ireo jiolahy mpanendaka olona avy manao Karaoke a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Songadina an-tsary: fanamasinana eveka tetsy Mahamasina

L’article Songadina an-tsary: fanamasinana eveka tetsy Mahamasina a été récupéré chez Newsmada.

News - News Mada

Fanajariana ny lakandranon’i Pangalana: ho voavaha ny olan’ny fitaterana any atsinanana

Mampiavaka ny morontsiraka atsinanan’ny Nosy ny lakandranon’i Pangalana, 428 km, avy eo Toamasina hatrany Mananjary. Iankinan’ny toekarena lehibe eo amin’ny sehatry ny fitaterana sy ny fizahantany. Kely sisa izao, ho vita ny asa fanajariana izany lakandrano lehibe izany. Ampolo taona maro tsy nisy fikojakojana ny lakandranon’i Pangalana. Maro ny fihariana nikatso niaraka tamin’izany, indrindra ny fitaterana sy ny fizahantany. Tsy nisy fitohizana ny avy any Mananjary hatrany Toamasina, fitaterana tapatapaka amin’ny lakana madinika ny mampifandray ny fiainan’ny mponina eo amin’ny tanàna mifanakaiky. Manoloana izany, herintaona izao ny APMF (Agence portuaire maritime et fluviale) misahana ny seranana amin’ny fitaterana an-dranomasina sy an-dranomamy mandray ny asa fanajariana ny lakandranon’ny Pangalana.Kely sisa, ho vita tanteraka ny asa, hamaha ny olana lehibe eo amin’ny fitaterana any amin’ny tapany atsinanan’ny Nosy sy hanome ainga vao ho an’ny fizahantany. Asa fanajariana lehibe ny fanadiovana ireo faritra manentsina ny lakandrano, ny fanalana fotaka ahazoana halalina 1,50 m. Eo anelanelan’i Masomeloka sy Ambalavontaka ny hanaovana io asa goavana io, izay efa eo am-pamaranana azy amin’izao fotoana izao. Faharoa ny fanalana ireo zavamaniry manakana ny lakandrano, efa ao anatin’ny asa famaranana koa izao. Fahatelo ny fanadiovana toerana maromaro, misy 12 (mirefy 100 m na 200 m) hatrany Mananjary. 60 % amin’izany toerana izany no efa voadio ankehitriny.Fizahantany sy kolontsainaMiantoka ny famoaham-bokatra betsaka hita any amin’iny faritra atsinanana iny ny fahavitan’ny lakandrano, toy ny kafe, ny jirofo, ny lavanila. Vokatra fanondrana avokoa ireo ka hahasarika ny mponina hifantoka sy hamokatra bebe kokoa. Hita manamorona ny lakandrano ireo karazan-gidro sy sifaka, ny zavamaniry samihafa, toy ny ravinala, ny rafia, sns. Hamelona indray ny fizahantany sy ny fikarohana samihafa ny fahavitan’ny lakandranon’i Pangalana. Ahitana karazana kolontsaina koa ireo tanàna manamorona azy, ireo mponina tsara fandray sy manome endrika ny kolontsainy amin’ireo asa tanana maro. Eo ihany koa ny sakafo sy ny voankazo.Hampiova ny fari-piainan’ny mponina, hampitombo ny fidiram-bola izany ny fahavitan’io lakandrano io. Irariana ny fitohizan’ny asa fikojakojana, tsy hahatapaka ny fitaterana, hanampy ny tantsaha amin’ny famoaham-bokatra sy hahatongavan’ny mpizahatany. R.MathieuL’article Fanajariana ny lakandranon’i Pangalana: ho voavaha ny olan’ny fitaterana any atsinanana a été récupéré chez Newsmada.

News - Ao Raha

AKON’NY FAMPIELEZAN-KEVITRA :: Manao velirano i Andry Rajoelina fa ho kandidà hampiray ny Malagasy rehetra

« Izaho dia kandidà hampiray ny Malagasy rehetra ary tsy mba mpanavakavaka ». Io fehezanteny io no noha­mafisin’ny kandidà laharana faha-13 Andry Rajoelina, nandritra ny fampielezan-kevitra notanterahiny tao Toamasina, ny sabotsy lasa teo. Hiezaka ny hamerina ny firaisankinan’ny Malagasy rehetra izay niniana nopote­hina tamin’ny resaka politika izy ary nanainga ny rehetra hiara-hisalahy eo amin’ny fampandrosoana an’i Madagasikara. Notsindrian’i Andry Rajoelina nandritra ny lahateny nataony nanoloana an’ireo mponin’i Toamasina tonga maro nanotrona ny fampie­lezan-kevitra tany an-toerana fa tsy mba isan’ireo kandidà manilikilika an’ireo sahirana izy . « Na ny lehibe, na ny tanora na ireo tsy an’asa na ireo sahirana dia tiako daholo. Ny hafa mantsy dia tsy misy afa-tsy ny orinasany ihany no fantany. Isika dia tsy mba tahaka izany fa hitsinjo ny vahoaka malagasy manontolo », hoy ny kandidà laharana 13. Velirano amin’ny vahoaka Namerimberina hatrany ny velirano tamin’ireo mponin’ i Toamasina izy ny amin’ny fananganana orinasa ao an-toerana. Toy izany ihany koa ny hananganana trano mora ho an’ireo vahoaka sahirana. Nohamafisin-dRajoelina nandritra ny fampielezan-keviny kosa ny fahavononany hanangana morontsiraka maoderina ao Toamasina. « Misy milaza hoe inona indray izany? Manome toky aho fa tsy maintsy hovitaintsika avokoa ireo fampanantenana ireo. Izany no antony hanaovako velirano aminareo », hoy izy. Vahoaka maro indray no nitsena azy hatreny amin’ny seranam-piaramanidina ary niara-dia taminy tao amin’ny toerana manoloana ny Lapan’ny tanàna, ka hatreny amin’ny arabe manamorona ny sisin- dranomasina ao Toamasina. Tao amin’ny kaominin’i Matanga, Vangaindrano sy tao Mananjary koa no nanohizan’ny kandida laharana faha-13 ny velirano mikasika ny fijerena mano­kana an’ireo tantsaha. Nampahafantatra sahady i Andry Rajoelina fa hanamboatra tetezana sy hanatsara an’ireo lalana simba any an-toerana. Etsy andaniny ny fanomezana angidim-by hampiasain’ireo mpitandro ny filaminana hiadiana amin’ny asan-dahalo. L’article AKON’NY FAMPIELEZAN-KEVITRA :: Manao velirano i Andry Rajoelina fa ho kandidà hampiray ny Malagasy rehetra est apparu en premier sur AoRaha.

News - News Mada

Ranesa Firiana: “Tsy ara-dalàna ny fanendrena delegasiona manokana” 

“Tsy mazava ny voalazan’ny lalàna ny amin’ny hoe: raha tapitra ny fe-potoam-piasan’ny ben’ny Tanàna sy ny mpanolotsain’ny Tanàna, iza no tokony hisolo azy ireo? Manohy ny asany ve izy ireo sa tsia?”Izay no fanontaniana naroson’ny mpahay lalàna, Ranesa Firiana, manoloana ny fahataperan’ny fe-potoam-piasan’ny ben’ny Tanàna sy ny mpanolotsain’ny Tanàna. Raha omena alalana hanohy ny asany izy ireo, azo atao ny mampiditra izany ao anatin’ny lalàna. Hasiana fanovana izany ny lalàna amin’izao fotoana izao. Afa-manohy ny asany izy ireo amin’izany.Na ny mitranga matetika betsaka mpiresaka koa ny hoe: hasiana delegasiona manokana. Nefa tsy voalazan’ny lalàna ny fametrahana izany amin’ny fahataperan’ny fe-potoam-piasan’ny ben’ny Tanàna sy ny mpanolotsain’ny Tanàna, araka ny fanazavany. Ny fahadisoana ataon’izy ireo no ahazoana mametraka delegasiona manokana, fa tsy ny fahataperana fe-potoam-piasana.Tsy hisy fepetra ankapobeny “Vokatr’izany rehetra izany, tsy maintsy hisy fepetra ankapobeny horaisin’ny fanjakana mahefa momba izany”, hoy izy. Fanohizana asa sa fanovana ho delegasiona manokana sa misy hevitra hafa no hatao amin’ny fahataperan’ny fe-potoam-piasan’ny ben’ny Tanàna ?Ny azo antoka, tsy maintsy fepetra ankapobeny iraisana hampiharina amin’ny kaominina rehetra manerana an’i Madagasikara no horaisin’ny fitondram-panjakana. Na mety hitranga koa ny hoe: hafa ny fepetra raisina amin’ny kaominina sasany, ohatra; fepetra manokana amin’ny sokajina kaominina hafa. Misy sokajy efatra ny kaominina manerana an’i Madagasikara.Tsy fantantra ny hitranga noho izany fahabangan’ny lalàna izany. Andrasana izany havoakan’ny governemanta sy ny fanapahan-kevitry ny fanjakana na ny Antenimierampirenena.R.Nd.L’article Ranesa Firiana: “Tsy ara-dalàna ny fanendrena delegasiona manokana”  a été récupéré chez Newsmada.

News - Delire Madagascar

PROBLEMATIQUE DE LOGEMENT EN EUROPE: Le dr métraux a cité des cas malgaches

Le crucial problème de logement n’est pas seulement que malgache. Courant octobre, Habitat-Humanisme a organisé à Paris la 17ème édition du Séminaire de l’Accompagnement 2018. « Relever ensemble les nouveaux défis ! », c’est le slogan adopté par cette entité présidée par Bernard Devert. Deux jours durant, quelques centaines de personnes en provenance des différentes régions de l’Hexagone ont planché autour de divers focus dérivés de la thématique du logement en Europe, notamment en France. Des sites d’hébergement ont été réservés à cet effet pour les non Parisiens. L’accueil des participants a été régi par Alix Guibert, Responsable de l’Accompagnement. Grand Paris. L’atelier a eu lieu non loin de la Place de la Nation en plein cœur de la capitale française. Il s’est tenu à l’Espace conférence des Diaconesses, 18, rue du Sergent Bauchat, Paris 12ème. A juste titre, priorité est donnée au Délégué Interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement Sylvain Mathieu. Ce dernier a exposé de long en large le sujet : « Le Logement d’Abord », par des informations pratiques. Ensuite, les participants ont eu le choix de s’inscrire à l’un des quatre ateliers, à savoir : Les publics concernés par la déclinaison du logement d’abord. Donner envie de rejoindre Habitat-Humanisme pour accompagner les familles ! Les nouvelles thématiques d’accompagnement : les solutions pour l’accès à Internet et l’usage d’un ordinateur – les activités d’utilité sociale et le retour à l’emploi. Le pouvoir d’agir des locataires et résidents. Des visites culturelles en groupes ont été organisées, dont la découverte des trésors de l’île de la Cité. Pour terminer la première journée, un repas est offert dans un cadre chargé d’histoire : La Conciergerie. La seconde journée est amorcée par l’intervention d’ATD Quart-Monde autour de la Journée Mondiale de Lutte Contre la Misère. Avant un déjeuner champêtre convivial à travers les jardins et espace boisé de l’hôpital Les Diaconesses, trois ateliers au choix sur inscription ont terminé la matinée : Accueillir et accompagner des migrants à Habitat-Humanisme. Les évolutions de l’accompagnement : animations collectives et nouvelles organisations tout en maintenant un lien individuel avec les locataires. Les nouvelles thématiques d’accompagnement : la culture et les vacances. Les clowns ont retenu une image de Madagascar à travers le langage de Métraux L’après-midi, l’auditorium était plein à craquer pour la séance de clôture précédée des actualités du Pôle Accompagnement/Fédération. La conférence, centre d’intérêt du séminaire, a été animée par le Dr Jean-Claude Métraux, Pédopsychiatre à Lausanne, spécialiste des migrants et des publics en grande précarité, auteur de « la migration comme métaphore », « Deuils collectifs et création sociale ». Le médecin lausannois, Maitre de Conférences à la Faculté de Médecine de l’Université de Lausanne a usé de toutes ses ressources pour aborder la problématique de l’habitat et développer le problème des barrières linguistiques à travers l’Europe occidentale, notamment en France. Il n’a pas caché non plus son scepticisme quant à une meilleure qualité de la France, et même de la Suisse, d’être des exemples d’hospitalité, et par ricochet de démocratie… Jean-Claude Métraux, un ami de longue date de Madagascar n’a en aucun moment de son cours magistral dispensé dans l’auditorium oublié de citer des cas malgaches, à tel point que les clowns lui ont demandé s’il va consacrer ses vacances à Madagascar. Jean-Claude Métraux, un gauchisant suisse, est le fondateur de l’association « Appartenances » qui regroupe en son sein les immigrés en Suisse en provenance des pays de l’Est dominés par des troubles à l’instar de l’Albanie et des Etats de l’ex-Yougoslavie. Razaka Oliva Cet article PROBLEMATIQUE DE LOGEMENT EN EUROPE: Le dr métraux a cité des cas malgaches est apparu en premier sur déliremadagascar.

Malaza androany

Antontan'isa farany mikasika ny COVID19

COVID19 - Statistiques du 25-11-2020
Source : CCO COVID19 - 25/11/2020

Notsongaina

Fanahiana valanaretina ao Toamasina: ivoarianina iray mitondra Covid-19
19/11/2020

Saika nisahotaka ihany ny fifandresen-dahatra tetsy amin’ny seranam-piaramanidina Ambalamanasy, Toamasina, ny talata alina teo. Efa nivonona handray fiaramanidina hihazo an’Ivato ny ekipam-pirenena ivoarianina. Tsy nanaiky ny hitondra azy ireo ny fiaramanidina, raha vao nahare fa misy mpikambana iray anivon’ny federasionina amin’ireto Elefanta ireto mitondra tsimokaretina Covid-19. Nifamahofaho ny resaka tao Ambalamanasy tamin’io fotoana io. Tonga hatrany amin’ny fifampiresahana teo amin’ny filohan’ny Repoblika, Rajoelina Andry, mbola tany an-toerana, vao nahazo alalana nandeha sy niainga  ny fiaramanidina. Niravona ihany izany, tokony ho tamin’ny misasakalina tany ho any. Nambaran’ny talem-paritra Atsinanana misahana ny fahasalamam-bahoaka, Razafiarisoa Vavy Célestine, fa nahihina tokoa ilay Ivoarianina iray. « Andrasana hatramin’ny androany hariva (omaly) ny valin’ny fitiliana na tena voa izy na ho mipetraka ho ahiahy fotsiny ihany izany », hoy izy, raha nantsoina an-telefaonina.SajoL’article Fanahiana valanaretina ao Toamasina: ivoarianina iray mitondra Covid-19 a été récupéré chez Newsmada.

Hahena ny fampiasana saribao: hampidinina ny vidin’ny entona fandrehitra
18/11/2020

Anisan’ny vahaolana hampihenana ny fandripahana ala ny fampiasana entona fandrehitra. Vidiny takatry ny rehetra ny tanjona, sady mila aparitaka manerana ny Nosy.Manana fanamby goavana ny minisiteran’ny Tontolo iainana sy ny harena lovain-jafy (MEDD). Nisy ny fihaonana nataony niaraka amin’ny minisiteran’ny Toekarena sy ny tetibola, nosoloin’ny fitantanana foibe ny hetra, sy ny Komity malagasy misahana ny entona butane (CMB), ny alatsinainy teo. Nilaza ny minisitry ny Tontolo iainana, Rtoa Raharinirina Baomiavotse Vahinala, fa mila manana fahasahiana isika, hikaroka ny marimaritra iraisana, mba ho afaka hasolo ny saribao sy ny kitay ny entona fandrehitra (butane), amin’ny vidiny zakan’ny fahefa-mividin’ny tokantrano malagasy ary haparitaka ho an’ny rehetra.Tsiahivina fa mandany saribao 450 000 taonina isan-taona i Madagasikara raha 15 000 taonina ny entona fandrehitra. Lehibe izany elanelana izany ka tanjona ny hanovan’ny isan-tokantrano tsikelikely ny fomba fanaony, hampiasa ny entona fandrehitra. Fototry ny fanapotehana ny ala sady miteraka aretina maro anefa ny fampiasana saribao sy kitay.Ahena ny TVAVahaolana sy soso-kevitra niraisan’ny telo tonta, hanatanterahana izany, ny hampihenana ny tahan’ny haba TVA. Aorian’izany, hiaraka hojeren’izy ireo ny fomba hampidinana ny vidin’ny entona fandrehitra ho an’ny mpanjifa. Ao anatin’izany koa ny hanapariahana ny fatana gazy miaraka amin’ny tavoahangy ho an’ny daholobe. Nomarihin’ny minisitra Raharinirina Baomiavotse fa efa nisy tokoa ny tetikasa manokana saingy, tsy niady ho an’ny fahavononana hiaro ny tontolo iainana ny orinasa tsy miankina amin’ity sehatra ity. Tsy niparitaka manerana ny faritra sy i Madagasikara koa ny fanapariahana ny fatana.Njaka AndriantefiarinesyL’article Hahena ny fampiasana saribao: hampidinina ny vidin’ny entona fandrehitra a été récupéré chez Newsmada.

Ambilobe : Altercation entre le député et le SG de la Commune
18/11/2020

Le député en train de faire une savate contre le SG de la Commune. Les locaux de la Commune Urbaine ont été hier le théâtre d’une dispute entre le député élu dans le district et le secrétaire général de ladite commune qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les deux hommes en sont venus aux mains, quoique le premier se soit aussi servi de ses pieds contre le second. Un membre des forces de l’ordre a tenté vainement de s’interposer entre les deux belligérants qui appartiennent pourtant au même camp politique. Le député est issu de l’IRD comme le témoigne la couleur de son pantalon et le SG est le bras droit du maire élu sur étiquette IRK. Orange. L’expulsion temporaire des marchands longeant le marché d’Ambilobe, pour cause de travaux de curage du canal d’irrigation menés par la Commune, est à l’origine de la bagarre entre les deux « Orange ». Des marchands se sont rués à la permanence du « Solombavambahoaka » pour manifester leur mécontentement par rapport à leur expulsion. Des transporteurs dont le lieu de stationnement a été également déplacé par la Commune, se sont joints aux manifestants. Conflits de compétence. La réunion d’urgence de l’Organisme Mixte de Conception (OMC) au niveau du District n’a pas réussi à désamorcer la situation ayant abouti à l’explication musclée entre le député et le SG qui dénote des rivalités récurrentes ou des conflits de compétence entre  « Olomboafidy » et « Olomboatendry ». Fussent-ils issus de la même plateforme politique et de la même localité comme c’est le cas du député Bruno Assimo et du SG Mokra qui se sont battus hier. Leur bagarre postée en « live » sur les réseaux sociaux ne s’est toutefois pas généralisée à l’ensemble du District d’Ambilobe où la population a gardé son calme. Qui plus est, des éléments des forces de l’ordre étaient prêts à intervenir à tout moment pour préserver l’ordre public. Trafic d’influence. Le député élu dans le district d’Ambilobe n’est pas le seul à faire parler de lui ces derniers temps. Un autre membre de la Chambre basse faisant partie du groupe parlementaire IRD s’est également distingué en tentant de soustraire un « Karana » aux opérations de fouille à l’aéroport de Fascene. Suspectant des velléités de trafic, les autorités aéroportuaires ont refusé d’obtempérer aux injonctions de ce député qui n’a d’ailleurs pas été élu dans le district de Nosy Be. L’immunité parlementaire invoquée par Tsimbazaza est indéfendable pour ce député pris en flagrant délit de tentative de trafic d’influence. R. O L’article Ambilobe : Altercation entre le député et le SG de la Commune est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Ambilobe : Altercation entre le député et le SG de la Commune a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Insécurité dans le Sud : Le bataillon multi-missions de l’armée malgache sur tous les fronts
24/11/2020

Partie prenante dans la lutte contre le kere sévissant dans le Sud à l’heure actuelle, l’armée malgache fait de cette opération l’une de ses priorités. Cette détermination a été mise en exergue par le ministre de la Défense nationale, le général de corps d’armée Richard Rakotonirina, durant sa descente dans la localité en compagnie du Premier ministre Ntsay Christian et quelques membres du gouvernement ainsi que des représentants des bailleurs de fonds dans la région, la semaine dernière. Dans cette intervention, l’objectif principal consiste à aider des Malgaches victimes de ce type d’insécurité, à savoir la faim, les militaires s’engagent également à la lutte contre les actes de banditisme qui risquent de s’accroître dans la localité. Pour ce faire, l’armée malgache dispose déjà d’un corps spécial baptisé bataillon multi-missions (BMM) formé pour ces interventions. Vendredi dernier, le BMM vient d’envoyer 150 contingents pour renforcer les 479 déjà installés sur place depuis une cinquantaine de jours. Ces militaires sont mis à la disposition du Centre de coordination opérationnel régional qui est placé sous l’égide du ministre de la Défense nationale. Ils ont pour mission le social, comprenant des soins et distribution de nourritures, de ces populations vulnérables ainsi que leur sécurité en collaboration avec la police nationale et la gendarmerie nationale. Cette structure a été créée pour coordonner les actions à mener dans cette lutte. T.M. L’article Insécurité dans le Sud : Le bataillon multi-missions de l’armée malgache sur tous les fronts est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Insécurité dans le Sud : Le bataillon multi-missions de l’armée malgache sur tous les fronts a été récupéré chez Midi Madagasikara.

MJS-Inscae: hiara-hiasa hampandroso ny tanora sy ny fanatanjahantena
24/11/2020

Fantatra izao fa hisy fiaraha-miasa eo amin’ny minisiteran’ny Tanora sy ny fanatanjahantena, ankilany, ary ny Inscae, andaniny, hanohana ireo hetsika fanatanjahantena sy kolontsaina, indrindra ho an’ny haiady judo. Nandritra ny fihaonan’ireo vondron’ny mpianatra anivon’ny Judo in school, avy amin’ny CEG fito eto an-drenivohitr’i Toamasina sy ny manodidina, notarihin’ny sensei Bardy Jean-Loup sy ireo mpanazatra maro, ny 14 novambra lasa teo tetsy amin’ny kianja mitafon’ny CRJS, ny niantombohan’ny fiaraha-miasa. Tsy ny lafiny fanatanjahantena ihany no hifanohanan’ireto tanora mpanao haiady ireto raha ny fanazavana nentin’ny maitre Bardy Jean-Loup, fa hisy ihany koa ny hetsika amin’ny fampiroboroboana sy ny fandraisana anjara amin’ny tontolo iainana sy ny fambolen-kazo fihinamboa mifandraika amin’ny ady atao hampanjariana sakafo ho an’ny rehetra eto amin’ny firenena. Eo ihany koa ny fametrahana ho tanàna na renivohitra filamatra an’i Toamasina amin’ny fampiroboroboana ny tsy fampiasana lelavola fa hirosoana amin’ny tolotra vaovao “E- ariary” izay novokarin’ny Inscae. “Ampahafantaro ny minisitera ny tetikasanareo fa izay mifantoka amin’ny fampandrosoana ny tanora sy ny fanatanjahantena, tohanan’ny minisitera avokoa”, hoy Rtoa Ratovoson Juliana, tale jeneralin’ny minisiteran’ny Tanora sy ny fanatanjahantena raha nitafa tamin’ireo tanora maro.SajoL’article MJS-Inscae: hiara-hiasa hampandroso ny tanora sy ny fanatanjahantena a été récupéré chez Newsmada.

BMOI : La première banque à s’implanter sur l’axe By-Pass 
23/11/2020

La Banque Malgache de l’Océan Indien (BMOI) vient d’inaugurer une nouvelle agence dans la commune d’Alasora, plus précisément, sur l’axe By-Pass.  « Nous allons densifier notre présence dans la Capitale et ses communes périphériques à fort potentiel de développement. La mise en place de cette nouvelle agence confirme également notre volonté de continuer à fournir les efforts nécessaires pour mettre à la disposition de notre clientèle des services répondant bien à ses attentes, sans oublier son accompagnement », a déclaré Alain Merlot, directeur général de cette institution financière, lors de l’inauguration de cette nouvelle agence à Alasora la semaine dernière. Il faut savoir que la BMOI est la première banque à s’implanter sur l’axe By-Pass. « Et cette nouvelle agence va soutenir les activités de tous les acteurs économiques de la zone de chalandise tout en leur permettant d’accéder aux services bancaires essentiels sans avoir besoin de sortir de leur localité », a-t-il poursuivi. Rythme ascendant. Force est de remarquer que l’attractivité économique sur l’axe By-Pass a connu un rythme ascendant, surtout depuis l’avancement des travaux de construction de la future rocade Nord/Nord –Est d’Antananarivo. « Toutes les entreprises et les particuliers à proximité pourront ainsi effectuer leurs opérations bancaires près de chez eux tout en gagnant du temps. En outre, les opérations peuvent se faire en toute sécurité et en toute simplicité. En effet, cette nouvelle agence implantée sur l’axe By-Pass, est équipée d’un GAB  (Guichet Automatique de Banque) et d’un dispositif sécurisé de versement d’espèces dénommé «MALAKY +», qui sont disponibles 24H/24 et 7J/7 », a fait savoir le directeur général de la BMOI. Position de référence. Rappelons que la Banque Malgache de l’Océan Indien est une filiale du groupe BCP, l’une des premières institutions bancaires du Maroc. Elle occupe depuis plus de 30 ans une position de référence auprès des Entreprises, des Institutionnels et des particuliers milieu et haut de gamme. La BMOI est implantée dans les principales villes de Madagascar et a aménagé des espaces dédiés tels que les Centres d’Affaires Entreprises et les Agences Prestige. Par ailleurs, la banque est certifiée ISO 9001-2015 sur toutes ses activités de production bancaire, d’autant plus qu’elle est un acteur majeur du commerce international à Madagascar. Navalona R. L’article BMOI : La première banque à s’implanter sur l’axe By-Pass  est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article BMOI : La première banque à s’implanter sur l’axe By-Pass  a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Troisième art : Ramy expose « la différence »
19/11/2020

Pendant une semaine, Ramy exposera sa peinture 2.0 Le restaurant la Fabrik Ambondrona abritera les toiles de Ramy pendant une semaine.  Ramy  est une peintre. Depuis deux ans, son travail s’articule autour d’une interférence entre ce qui est lu et ce qui est vu. Un parcours où les mots se jouent des objets et des images. L’artiste présente des œuvres de différents corpus cheminant dans le temps avec des textures et des médiums différents, tout en s’entrelaçant obstinément, comme toujours, avec le pouvoir des mots. “ Différence ”  tel est le thème de l’exposition de la jeune fille. «  Cela parle de ce qui  est à l’intérieur de nous. Et  nous sommes tous différents.  La différence est une force qui nous permet de vivre en harmonie», a-t-elle expliqué. Sept toiles seront présentées. « I live », «  Don’t hide your flaws »,  » Calm down « ,  » Fall with me « ,  » Look at me « ,  » J’explose « ,  » Speak « , sont les titres des tableaux exposés. La plupart des couleurs utilisées sont des  couleurs vives. Pour peindre, Ramy utilise une tablette  graphique.  Cette exposition d’art  présente de nouveaux genres visuels apparus dans les contextes urbains rassemblant des gens d’une multitude. Ramy ne voit pas l’art comme les autres. Cette conception n’a qu’une conséquence pratique : une démarche originale. Celle-ci  consiste à utiliser de la technologie pour s’exprimer.  Dans sa performance, elle peint tout ce qu’elle pense.  Dans le culte de sa création, elle s’inspire des faits sociaux en se basant sur la culture  malgache (à sa manière). La jeune peintre  prône pour  les capacités  qui sont cachées dans le cerveau de l’homme, qu’il faut présenter au monde. La peinture commence à envahir le cœur des citadins malgaches.  D’après les peintres, de nos jours, la peinture intéresse toute catégorie de personnes. Ainsi,  il est difficile de croire que  la fresque est uniquement  réservée aux étrangers. Zo Toniaina L’article Troisième art : Ramy expose « la différence » est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Troisième art : Ramy expose « la différence » a été récupéré chez Midi Madagasikara.

Fidinana tany atsimo: hovahana ny olan’ny kere
23/11/2020

 Nidina ifotony nijery ny dingana efa vita ny delegasionina notarihin’ny Praiministra Ntsay Christian, ny herinandro teo. Nanome toromarika ho an’ireo tompon’andraiki-panjakana sy ny solontena avy amin’ny sehatra tsy miankina ao Amboasary Atsimo ny tenany. “Tena ambony sy lehibe ny fanamby miandry antsika raha ny ady amin’ny kere aty atsimo”, hoy izy.Mbola hisy ny fotoana maharitra kokoa handinihana ny vahaolana entina amin’izany, hijerena ny lesoka, ny tokony hahitsy ary hitondrana ny vahaolana maharitra, hapetraka, na eo anivon’ny fitondrana foibe na ny aty an-toerana miatrika ny ady, araka ny nambarany.Araka izany, hapetraka ny « centre opérationnel de coordination », ho eo ambany fitarihan’ny minisiteran’ny Fiarovam-pirenena. “Hibaiko sy handrindra ny asa rehetra atao ao amin’ny distrikan’Amboasary izany ary hanana solontena ao anatin’izany ireo mpiara-miombona antoka sy ireo rantsa-mangaikan’ny fitondrana”, hoy ihany izy.Nanteriny fa laharam-pahamehana ny fiaraha-miasa, ny fahaiza-mitarika eo amin’ny fandrindrana ny asa ary ny tokony hanatevenana sy hanatsarana bebe kokoa ny fomba fiasa.Hisy koa ny fanaraha-maso akaiky ny fivoaran’ny toe-java-misy momba ny kere. Eo koa ny lamina manokana apetraka isaky ny kaominina momba ny fanisana ny mponina amin’ny fampitana ireo angom-baovao alefa any amin’ity foibe ao Amboasary ity.“Omena fitaovana sy tetibola mifanaraka amin’izay filany io ivontoerana io ary ezahina ny hametraka sampan’ity foibe ity isaky ny kaominina 18 mandrafitra ny distrika”, hoy izy.Synèse R.  L’article Fidinana tany atsimo: hovahana ny olan’ny kere a été récupéré chez Newsmada.

Olona roa voasambotra, mbola misy hafa karohina: sarona ny gazoala halatra 80 litatra an’ny Jirama
21/11/2020

Anisan’ny mamotika ny orinasa Jirama ny halatra gazoala ataon’ny mpiasa ao aminy ihany. Tsy vao izao ny nahenoana toy ity tranga tany Ambanja ity, indrindra any amin’ny toby mandeha amin’ny solika.Ravan’ny zandary sy ny sampam-pitsikilovana ao amin’ny Jirama, ny alarobia teo, ny tambajotra mpangalatra gazoala tany Ambanja. Tratra tao amina tokantrano miisa telo izany, an’ny mpiasan’ny Jirama ny iray, gazoala mitotaly 80 litatra. Tao amin’ny tranon’ilay mpiasan’ny Jirama no nahitana ny 60 litatra, miampy daba plastika miisa 146, efa tsy nisy na inona na inona intsony. Hita tao amin’ny tokantrano iray faharoa ny daba miisa 12 efa foana ihany koa. Tao amin’ ny tokantrano fahatelo ny daba iray feno gazoala sy daba valo tsy nisy na inona na inona. Olona roa voasambotra, voarohirohy amin’ity raha­raha ity. Taorian’ny fanadihadiana natao azy ireo no nanononany ny mpiasan’ny Jirama iray hafa ho isan’ny mpiray tsikombakomba amin’izy ireo. Mbola karohina kosa ilay mpiasan’ny Jirama iray nahatrarana ireo gazoala 60 litatra. Mampihodina ny milina mamokatra ny herinaratra vokarin’ny Jirama ny solika. Maro ny faritra misedra olana, satria tsy ampy ny solika ampiasaina. Anisan’ny mahatonga izany koa ireo mpiasa “mpamosavy malemy”, manararaotra mangalatra, toy ity tany Ambanja ity.Njaka AndriantefiarinesyL’article Olona roa voasambotra, mbola misy hafa karohina: sarona ny gazoala halatra 80 litatra an’ny Jirama a été récupéré chez Newsmada.

Manahy ny mpitantana sekoly: “Lasa fanararaotana ny fitorohana ny herisetra”
23/11/2020

Taorian’ny fanentanan’ny tomponandraikitra ny rehetra tsy hisalasala hitoroka raha mahita endrika fanararaotana mamoafady atao amin’ny ankizy, manahy ny fivoaran’ny zava-misy ny mpitantana sekoly tsy miankina sy ny mpanabe. Nisy tranga iray niseho tamin’ny sekoly tsy miankina eny Tanjombato, nilazana fa nisy mpampianatra lehilahy nikitika ny mpianatra ao amin’ny “grande section” telo vavy, 5 taona avy. Herinandro taty aoriana, nametraka “plainte de reserve” eny amin’ny mpitandro filaminana ny ray aman-dreny iray amin’ireo telo voalaza.Rehefa nanao fanadihadiana anefa ny mpitsabo ao amin’ny sekoly, voalaza fa tsy nisy ny fikitihana natao ireo zaza ireo, araka ny fanazavana azo. Niakatra avy hatrany teny anivon’ny fitsarana ny raharaha ka voatazona eny amin’ny fonjan’Antanimora ilay mpanabe lehilahy mampianatra ao amin’ny ambaratonga faharoa ao amin’ilay sekoly ny zoma lasa teo. “Attentat à la pudeur et tentative de viol” ny heloka iampangana ity lehilahy ity. Manaitra ny sain’ny tomponandraikitra ny mpitantana sekoly sy ny fikambanan’ny sekoly tsy miankina fa misy manararaotra ny zava-misy amin’izao fotoana izao ka manahy sao hataon’ny olona fitaovana hanimbana fiainan’olona fotsiny.Nangonin’i Vonjy            L’article Manahy ny mpitantana sekoly: “Lasa fanararaotana ny fitorohana ny herisetra” a été récupéré chez Newsmada.

Judo – Championnats d’Afrique : Les judokas malgaches en regroupement
25/11/2020

La préparation bat son plein pour les judokas malgaches. A moins d’un mois de la tenue du Championnat d’Afrique senior du 17 au 20 décembre au Palais des Sports de Mahamasina, le clan malgache s’active. Les présélectionnés au sein de l’équipe nationale malgache ont démarré les entraînements ce lundi, au Gymnase de l’Académie Nationale des Sports (ANS). Ce sont 40 judokas de la capitale, d’Antsirabe, de Toamasina et de Manakara qui poursuivent cette préparation en attendant l’arrivée des autres délégations de régions. Ils sont hébergés au M Hôtel à Ampefiloha. « Les judokas de Toliara n’arriveront qu’aujourd’hui. Nous avons appelé près de 40 judokas pour ce regroupement continu qui s’étalera jusqu’au début de la compétition. Nous nous entraînons à un rythme de 3 fois par jour en ce début des préparations », a souligné Jean Jacques Rakotomalala, directeur technique national. Lors de la première journée, les judokas ont été sous l’encadrement des coachs, Arsène Randriantovona, Martine Randriamalalaniaina et du préparateur physique, Mamy Randriamanasinoro. Ces championnats entrent dans le cadre des qualificatifs continentaux pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021. La liste des judokas présélectionnés pour la ligue Analamanga. – 48 kg : Ranaivo Rotsy – 52 kg : Andriamifehy Mireille – 57 kg : Rakotovao Narindra – 63 kg : Rasoanaivo Razafy Laura – 70 kg : Ny Ando Jocyah – 78 kg : Rasoanaivo Miora – 60 kg : Rakotonandrasana Angelo, Moravily Sebany – 66 kg : Ramahefarison Rina, Rasoanaivo Razafy Lucas, Rambeloson Lita – 73 kg : Ravelojaona Rayan, Andrianasolo Lova – 81 kg : Ranaivoarisoa Fetra, Razakandrandria Roberto – 90 kg : Ramalajaona Ricky, Rakotovelo Mialy, Ramboaniaina Johary – 100 kg : Rasoanaivo Antsa +100 kg : Rajemisa Tojo Gaël, Rasoanaivo Razafy Tsanga T.H L’article Judo – Championnats d’Afrique : Les judokas malgaches en regroupement est apparu en premier sur Midi Madagasikara.L’article Judo – Championnats d’Afrique : Les judokas malgaches en regroupement a été récupéré chez Midi Madagasikara.

CUA – Kolontsaina: tafatsangana ny «Conseil consultatif culturel pour Antananarivo»
19/11/2020

Vaovao lehibe telo sosona ny nisongadina teny amin’ny lapan’ny Tanànan’Antananarivo Renivohitra, omaly. Samy ho fampivelarana sy fanomezan-danja ny kolontsaina avokoa izy ireo.Ho fampandrosoana ny tontolon’ny kolontsaina, nametraka tetikasa hitantanana ny politika maharitra ho an’ny kolontsaina ny kaominina Antananarivo Renivohitra. Tafiditra indrindra ao anatin’ny fandaharanasa voalazan’ny veliran’Iarivo ity tetikasa ity. Omaly ny nanatanterahana amin’ny fomba ofisialy fa misokatra sy mijoro ny « Conseil consultatif culturel pour Antananarivo » na ny CCCA. Hiaraka hiasa akaiky amin’ny departemanta misahana ny kolontsaina ny ny fiainam-piarahamonina eo anivon’ny CUA ity CCCA ity araka ny didim-pitondrana monisipaly laharana faha 355/20.Tanjona amin’izany ny fanolokoloana ny olona eny amin’ny faritra iva hivelaran’ny saina sy ny fampiroboroboana ny lafiny kolontsaina. Voalazan’ny ben’ny Tanànan’Antananarivo Renivohitra, Andriantsitohaina Naina, fa ilaina maika ny fivoriana miaraka eo amin’ny CCAC amin’ny fandaminana mba hisian’ny vokatra haingana.Fifanaraham-piaraha-miasa roa no natao soniaNotontosaina, omaly 18 novambra, tetsy amin’ny Lapan’ny Tanàna Analakely, ihany koa ny fanaovan-tsonia fifanaraham-piaraha-miasa eo amin’ny foko Mandravasarotra sy ny CUA. Votoatin’ny fiaraha-miasa ny hanampy amin’ny fahaizana sy ny traikefa ananan’ny foko Mandravasarotra handalinana ny politikan’ny kolontsaina hananan’ny kaominina Antananarivo Renivohitra amin’ny fampandraisana anjara ny eny anivon’ny boriborintany enina. Hisy koa ny fifanaraham-piaraha-miasa amin’ny fanatsarana ny Tranompokonolona Isotry. Tanjona ny hanampy sy hanome vahaolana ary hampisongadina ny hetsika kolontsaina. Eo koa ny ady amin’ny fanavakavahana koltoraly. Nisy koa ny fanaovan-tsonia fifanaraham-piaraha-miasa eo amin’ny CUA sy ny “L’Association l’atelier d’art” ary ny « MARQ Madagascar » ho an’ny tetikasa fananganana ny « Maison des arts d’Antananarivo Renivohitra na « La 13 ème colline ». Ahitana toerana fampiofanana, famoronana sy famarotana ireo vokatra artisika. Ny CUA no manome ny trano fa ny mpiara-miasa kosa ny hitantana izany. Tanjona ny fampahafantarana ny haikanto sy ny fanomezana fampiofanana ho an’ireo ankizy sy tanora eto Antananarivo, indrindra ny eny amin’ny faritra iva. Tarihina ihany koa izy ireo hahay hitrandraka ny talentany zavakanto.Nanangona : HaRy Razafindrakoto L’article CUA – Kolontsaina: tafatsangana ny «Conseil consultatif culturel pour Antananarivo» a été récupéré chez Newsmada.